Les actions concrètes de Paris La Défense pour baisser la facture d’électricité

Les 400 représentants d’entreprises, de gestionnaires d’immeubles et de propriétaires du quartier de Paris La Défense viennent de prendre un engagement important : celui de viser la diminution de 15% de la consommation électrique du quartier d’ici à la fin de l’hiver 2022-2023. Ces acteurs se sont réunis le 21 septembre 2022 pour discuter de ce sujet brûlant qui n’est autre que celui de la crise énergétique. En France comme dans le reste de l’Europe, des entreprises et villes se mobilisent pour faire baisser leur facture d’électricité.

 

Baisse du chauffage, décalage des heures de recharge des véhicules électriques…

 

Quatre actions ont été proposées pour répondre à cet objectif. Les acteurs économiques du quartier d’affaires sont invités à éteindre les bureaux et immeubles la nuit. “Cette action, à forte valeur d’exemplarité, répond à des impératifs réglementaires et favorisera la sensibilisation aux bonnes pratiques des entreprises et de leurs salariés“, affirme Paris La Défense, dans un communiqué. L’autre action à déployer est celle de réaliser un diagnostic des installations techniques et des outils de gestion centralisés. Cela permettra d’assurer un meilleur usage des dispositifs existants. “Des économies d’énergies substantielles étant accessibles par la simple optimisation de ce qui existe déjà“, estime l’établissement public. La baisse d’un à deux degrés Celsius de la température des locaux (bureaux et hôtels) est également demandée. Enfin, l’utilisation du chauffage des bâtiments devra être optimisée, en décalant par exemple les horaires de chauffe, en évitant de recharger les véhicules électriques durant les heures de pointe et en limitant les consommations (chauffage, éclairage et ventilation) après 18h dans les locaux inoccupés.

 

La crise énergétique que nous traversons, aussi difficile soit-elle, nous incite à transformer la contrainte en opportunité. Elle nous force à repenser notre consommation électrique et à adopter des pratiques plus responsables. Il y a urgence : les effets les plus sévères du dérèglement climatique sont devant nous et l’énergie abondante et peu chère est quant à elle derrière nous. En visant une baisse de 15% de la consommation électrique du quartier, nous fixons un objectif ambitieux, mais atteignable, comme le prouve la première édition du concours Cube Paris La Défense qui a permis aux entreprises participantes de réaliser d’ores et déjà en moyenne 13% d’économies d’énergie. Notre défi est aujourd’hui de fédérer et d’arriver à créer une dynamique réunissant toutes les parties prenantes du territoire“, a déclaré Georges Siffredi, président de Paris La Défense et du département des Hauts-de-Seine.

 

 

x