les acteurs du MCU ne sont pas des stars selon Quentin Tarantino

Quentin Tarantino est de retour pour tacler le MCU, affirmant que ce ne sont pas les acteurs qui sont les stars des films, mais les super-héros qu’ils incarnent.

Derrière Martin Scorsese, Quentin Tarantino est certainement le cinéaste qui a le plus tapé sur Marvel. S’il a avoué récemment qu’il ne bossera jamais pour le MCU, ses raisons sont probablement en lien avec sa déclaration sur l’ère actuelle d’Hollywood, une des plus pourries d’après lui.

Pourtant, Tarantino a été fan des comics et se voyait même réaliser un long-métrage Luke Cage dans les années 90. L’adaptation de Le sergent Fury et ses commandos hurlants serait d’ailleurs le seul projet que le monsieur pourrait envisager de diriger pour Marvel… ce qui serait honnêtement alléchant en énième collaboration entre le réalisateur et Samuel L. Jackson. Toutefois, difficile de croire en la faisabilité de la chose puisque le metteur en scène a une nouvelle fois taclé la firme super-héroïque dans le podcast 2 Bears, 1 Cave via Mediaite

 

Photo Robert Downey Jr., Chris EvansDe quoi réveiller la guerre entre les pro-Marvel et les pro-Scorsese-Quentin anti-Marvel

 

Et cette fois-ci, il a carrément envoyé un bon gros coup de poing dans le visage des comédiens (et comédiennes) du MCU :

Une partie de la Marvel-isation d’Hollywood est… vous avez tous ces acteurs qui sont devenus célèbres en jouant ces personnages, mais ils ne sont pas des stars de cinéma, n’est-ce pas ? Captain America est la star. Ou Thor est la star. Je veux dire, je ne suis pas la première personne à dire ça. Je pense que ça a été dit des millions de fois… ce sont ces personnages de franchise qui deviennent une star.”

C’est peut-être un raccourci, mais on ne peut pas lui donner totalement tort quand on connaît le destin des acteurs post-Marvel. Si Robert Downey Jr. a emporté le public en Iron Man, difficile pour lui depuis de continuer à conquérir les spectateurs (aïe Le Voyage du Dr Dolittle). Par ailleurs, le caméo de Chris Evans en Captain America dans Free Guy illustre concrètement ce phénomène : l’acteur a été appelé plus parce qu’il incarne Captain America que parce qu’il est Chris Evans.

 

Free Guy : photo, Chris EvansAlors c’est qui la star ? Même Chris semble avoir du mal à répondre à la question

 

Et comme Tarantino l’a si bien souligné, il n’est effectivement pas le seul à avoir pointé du doigt ce problème puisque l’interprète de Falcon et remplaçant de Steve Rogers en Captain America dans le MCU, Anthony Mackie, avait déjà évoqué cette tendance en 2017. Comme le sombre constat d’un acteur évoluant à l’intérieur même de ce système et en est victime.

Du reste, Tarantino s’est éloigné du grand écran, se concentrant sur l’écriture et la critique. Toutefois, il serait à la tête d’une mini-série programmée pour 2023 même si on ne connaît rien de plus du projet. Exactement comme son 10e et dernier film qu’il est censé faire, mais d’ici là : affaire à suivre.