Le Vatican félicite les acteurs politiques et socité civile ivoiriens pour le récent dialogue

Abidjan- Le gouvernement ivoirien, les partis politiques et les organisations de la société civile ont été félicités, samedi 07 mai 2022, à Abidjan, par le Saint-Siège pour le récent dialogue politique, à l’occasion d’un dîner offert par le secrétaire d’État du Vatican, SE le Cardinal Pietro Parolin en l’honneur du corps diplomatique.

” Le Saint-Siège se félicite que le gouvernement ivoirien et tous les partis politiques ainsi que les organisations de la société civile associés au récent dialogue politique aient pu dessiner les contours d’un cadre pouvant favoriser la participation de tous les acteurs à la vie politique et sociale pour un développement harmonieux et de la construction d’une société fraternelle et solidaire “, a fait savoir SE le Cardinal Pietro Parolin.

Il s’exprimait en présence du Premier ministre Patrick Achi, du président du Sénat, Ahoussou Kouadio Jeannot, du Nonce apostolique Paolo Borgia, de la première dame , Dominique Ouattara et du corps diplomatique.

Parlant également de l’excellence collaboration diplomatique bilatérale entre la Côte d’Ivoire et le Vatican, il a mis en évidence quatre points qui sont au coeur de cette diplomatie et depuis début de cette collaboration, le Saint-Siège partagent avec la Côte d’Ivoire. Il s’agit d’être au service de la paix, du dialogue et de la fraternité, de la liberté religieuse et du développement, a-t-il souligné.

Selon lui, parmi ses quatre points, le principal est celui d’être au service de la paix “car ce point principal a pour tâche principale de développer des idées originales et de stratégies innovantes pour permettre la recherche des solutions durables avec une plus grande audace créative”.

Pour lui, construire la paix, c’est refuser le recours à la violence pour résoudre les différents parce que l’usage du recours à la violence n’a jamais conduit à la paix.

Related Article:  Souheila Yacoub, l'ancienne gymnaste qui a conquis Cédric Klapisch et Gaspar Noé

Il a indiqué que la paix étant l’effort de tous, il a exhorté chacun à s’engager à édifier un futur de paix.

Il a d’ailleurs souligné que la donation faite au Saint-Siège le 23 août 1989, d’une Basilique dédiée à Notre-Dame de la paix par le Pape Jean-Paul II, à Yamoussoukro témoigne de cette volonté de tout mettre en oeuvre pour faire de la quête et du don de la paix, un levier pour la Côte d’Ivoire.

sdaf/tm

x