Le PSG négocie avec l’OL pour Rayan Cherki !

Après Malo Gusto, l’Olympique Lyonnais pourrait perdre un deuxième prodige, puisque le PSG négocierait actuellement pour faire signer Rayan Cherki, le jeune attaquant de l’OL.

En achetant l’Olympique Lyonnais pour 800 millions d’euros en fin d’année 2022, John Textor ne s’attendait probablement pas à vivre un premier mercato d’hiver aussi agité. Même s’il a laissé les commandes de l’OL à Jean-Michel Aulas, l’homme d’affaires américain suit en temps réel les événements du moment, et il a même le final cut concernant les ventes. C’est notamment le cas dans le dossier Malo Gusto, mais ça l’est aussi pour celui de Rayan Cherki. Car ce mercredi L’Equipe annonce que pour remplacer Pablo Sarabia, transféré il y a quelques jours à Wolverhampton pour quelques millions d’euros, Luis Campos et Nasser Al-Khelaifi veulent faire venir le jeune attaquant de l’Olympique Lyonnais. Un choix, qui a reçu la bénédiction de Kylian Mbappé, le numéro 7 du PSG n’ayant jamais masqué toute l’estime qu’il avait pour Rayan Cherki. Et cet intérêt parisien s’est même déjà concrétisé.

L’OL ne dit pas non au départ de Cherki

Le quotidien sportif affirme en effet que depuis quelques jours, les responsables du PSG négocient avec leurs homologues lyonnais sur la possibilité de faire venir Rayan Cherki dans la capitale avant la fermeture du mercato hivernal 2023. Une première offre financière, dont on ne connaît pas le montant, a même été transmise à Jean-Michel Aulas et John Textor, ce qui confirme au passage que du côté de l’OL on ne refuse pas d’envisager le départ de l’attaquant de 19 ans, lequel a encore 18 mois de contrat avec son club formateur. « Les dernières semaines abouties du virevoltant attaquant de l’OL, durant lesquelles il a montré plus d’intensité et d’intérêt pour le travail défensif, les ont donc convaincus de mener une offensive dès cet hiver », précise Loïc Tanzi. Forcément, alors qu’il reste désormais moins d’une semaine dans ce marché des transferts, tout ne sera pas simple à boucler, car du côté de Lyon il sera difficile de voir partir Cherki si dans le même temps d’autres joueurs offensifs partent. Reste aussi à savoir si Bruno Cheyrou et Vincent Ponsot ont déjà des remplaçants dans la poche. Sur les réseaux sociaux, cet intérêt du PSG pour l’attaquant de l’OL suscite déjà bien des commentaires musclés, et cela des deux côtés d’ailleurs.