le producteur annonce une mauvaise nouvelle pour les fans de Namor

Marvel nous a présenté quelques-uns des nouveaux personnages importants qui manquaient à son rooster du MCU dans son film Black Panther : Wakanda Forever. S’ils ont été pour la plupart bien accueillis par le public, l’un d’entre eux risque de décevoir les fans qui auraient adoré avoir plus d’informations autour de Namor !

Black Panther 2 : Sur terre mais pas sous l’océan

Le récent film Black Panther 2 continue sa course en tête du box-office français, cumulant plus de 2,5 millions d’entrées en à peine deux semaines. Le film a déjà fait mieux que tous les autres films Marvel de l’année, et ridiculise Black Adam qui n’atteint pas encore les 2 millions de spectateurs en salle actuellement. Côté critique, la France reste plus sobre que le reste du monde, mais on peut affirmer que l’appréciation du long-métrage tend vers la moitié supérieure du classement, avec 84% sur Rotten Tomatoes, 67/100 chez MetaCritique et 2,9/5 chez nos confrères d’Allociné. Black Panther : Wakanda Forever invite avec lui de nouveaux personnages qui n’attendent plus qu’à être explorés plus en profondeur dans l’avenir du MCU de Marvel.

Si beaucoup savent que Riri Williams (IronHeart) sera le personnage principal d’une série Disney+ à son nom durant la phase 5 du MCU et que beaucoup d’autres personnages auront un rôle majeur à l’avenir, ce bonheur ne sera pas partagé par l’autre énorme tête d’affiche qui squatte la moitié du film Black Panther 2, à savoir Namor. Malheureusement pour lui, le mutant devra se contenter tout comme Hulk des seconds rôles au cinéma et dans les séries. C’est le producteur du film Nate Moore qui s’est exprimé à ce sujet au média The Wrap. Il répondait à l’origine à la question “Namor reviendra-t-il ?” La réponse est oui, mais pas dans un film autonome puisque le personnage est “emprunté” à Universal. Le contrat précise qu’il ne peut apparaître seul dans les supports marketings (hors affiches publicitaires), et en aucun cas dans un film solo

Honnêtement, cela nous affecte beaucoup. Autant pour l’écriture que pour la commercialisation du film et du personnage. Universal ne nous autorise pas pour l’instant à créer un stand-alone autour de Namor. Tout comme Hulk, on ne peut l’utiliser que comme un personnage secondaire d’autres films. Autrement, il n’y avait pas vraiment de choses interdites du point de vue du personnage et de son histoire. Nous nous sommes clairement inspirés du matériau source et nous avons apporté de gros changements pour l’ancrer dans notre monde. C’est quelque chose que le comics n’a jamais réussi.

Marvel : Universal garde les pieds sur Terre contre l’ogre Disney

Beaucoup de fans ont apprécié son côté impitoyable mais sympathique, et on peut comprendre leur déception d’apprendre qu’il n’aura jamais de film développant un peu plus le personnage et que son origine a été complètement modifiée. Mais le commentaire de Moore précise cependant qu’ils ne sont pas restreints par Universal dans le cadre de l’utilisation de Namor. Tout comme Hulk, son personnage risque de devenir très important dans la suite des événements du MCU. Les fans les plus vieux se souviennent de Namor comme d’un personnage un peu kitch, ringard des premières heures de Marvel, à l’époque où Les 4 Fantastiques étaient au sommet. L’opposition avec Aquaman de chez DC Comics est évidente. Si DC a préféré assumer le côté kitch et ringard de son personnage sous-marin en le confiant à l’acteur charismatique Jason Momoa, Marvel a préféré le moderniser et l’ancrer dans une autre réalité, plus proche des luttes sociales de notre époque.

Les problèmes de droits des personnages sont récurrents chez Marvel. Dans les années 2000, quand l’entreprise était au plus bas financièrement parlant, elle a été obligée de céder les droits de plusieurs de ses licences cultes afin de continuer d’exister. C’est ainsi que la Fox a pu créer une franchise X-Men et qu’aucun film Hulk n’existe au-delà de The Incredible Hulk dans le MCU. Spider-Man est l’exemple le plus médiatique, déchiré entre son appartenance officielle à Sony et son utilisation temporaire dans le MCU. Universal et Sony savent que Disney est prêt à sortir les gros billets pour obtenir les droits d’utilisation de ces personnages, et ils sont bien décidés à réguler au maximum le monopole du principal concurrent du divertissement.