Le Prince Harry provoque la colère de Netflix : “un réel sentiment d’agacement”

Rien ne va plus entre le géant du streaming et les Sussex ? Alors que le prince Harry a signé un important contrat avec Netflix en 2020, la plateforme pourrait punir ce dernier pour avoir flirté avec la concurrence, comme l’a indiqué le “Daily Mail”.

Le business des Sussex compromis ? Alors qu’avec leur société Archewell Productions, Meghan Markle et le prince Harry ont fait affaire avec des géants comme Google ou encore Spotify, le juteux partenariat du couple avec Netflix a fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps. Après l’abandon de la série Pearl, imaginée par Meghan Markle, en raison de coupes budgétaires, la référence du streaming pourrait refuser de couvrir le jubilé d’Elizabeth, comme l’a indiqué le Daily Mail samedi 7 mai. La raison de cette discorde ? Netflix aurait eu un réel sentiment d’agacement, après que le prince Harry a donné une interview sur la Reine à la chaîne rivale NBC.

D’après nos confrères, ce sentiment de frustration aurait été renforcé par le fait que le petit-fils d’Elizabeth II ait mené cet entretien choc, alors qu’une équipe de tournage de Netflix le suivait à ce moment-là pour réaliser Heart Of Invictus, un documentaire consacré aux Invictus Games. Pour rappel, le duc et la duchesse de Sussex ont pris l’avion depuis la Californie pour se joindre à la souveraine afin de célébrer ses 70 années sur le trône britannique, bien qu’ils aient été interdits de balcon au palais pour la cérémonie de la Marche des couleurs. Reste à savoir si Netflix mettra sa rancœur de côté pour les festivités.

Related Article:  "On a besoin d’un message d’espoir" pour Ezio Greggio, le patron du Monte-Carlo Film Festival de la comédie

>> PHOTOS – Prince Harry et Meghan Markle sur leur 31 pour la cérémonie d’ouverture des Invictus Games

Meghan Markle et Harry “sous pression” ?

Après avoir quitté la famille royale, Meghan Markle et le prince Harry ont fait affaire avec Netflix en signant un contrat de plusieurs millions de dollars. Or, le tandem n’a toujours pas publié de contenu et aurait reçu un “avertissement” de la part de son collaborateur. “Cela les met sous pression, non seulement pour produire, mais également pour s’assurer qu’ils produisent face à un large public, et que leur contrat leur permet d’accéder à la deuxième phase”, avait analysé Neil Sean, un expert de la famille royale, sur sa chaîne YouTube en novembre 2021.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Related Article:  Boom du cinéma polonais - Mind Life TV
x