Le patron de Binance prédit “d’autres effondrements” dans le sillage de FTX

Pour le patron de la plus grosse plateforme d’échanges de cryptomonnaies, la chute de FTX entraînera d’autres acteurs dans la tourmente. Mais l’industrie des cryptos survivra.

Depuis la faillite de FTX, le patron de Binance, Changpeng Zao (“CZ”), est sur tous les fronts. Pour rappel, ce dernier a joué un rôle dans l’effondrement de FTX, après avoir publié un tweet mettant en doute la solvabilité de FTX.

Dans le contexte morose sur le marché des cryptomonnaies, chacune de ses interventions est scrutée et ses tweets peuvent affoler en une fraction de seconde la communauté crypto. Cette semaine par exemple, CZ a posté un tweet remettant en question les réserves en bitcoins du géant Coinbase. Le patron de Coinbase, Brian Armstrong, a dû démentir l’information très rapidement pour que CZ supprime son tweet. On a évité de justesse une nouvelle panique sur le marché.

“Je m’attends à ce qu’il y ait une contagion”

CZ a accordé une interview à Bloomberg TV sur l’effondrement de FTX. A la question de savoir si la chute du géant allait entraîner un effet de contagion sur le marché crypto, la réponse de CZ est sans appel.

“Je m’attends à ce qu’il y ait une contagion. Chaque fois qu’un grand acteur tombe, en particulier une plateforme de négociation, il y a beaucoup d’autres personnes ou institutions qui ont de l’argent sur la plateforme”, a déclaré ce dernier sur Bloomberg TV.

Après Genesis, Binance s’attend à deux ou trois autres acteurs qui seront dans la tourmente. Pour rappel, la plateforme de trading crypto Genesis Trading a admis avoir 175 millions de dollars bloqués sur FTX. Depuis, cela semble être une question de temps avant de voir Genesis se déclarer en faillite. Mais même si Genesis devait tomber, l’industrie survivrait selon CZ.

“L’industrie va survivre, l’industrie n’a pas d’autre choix. C’est la beauté de la finance décentralisée. Quand un acteur s’effondre, les autres acteurs prennent rapidement les autres parts de marché”, a déclaré ce dernier.

Outre Genesis, d’autres secteurs sont également mal en point: Galois Capital avec 100 millions de dollars bloqués sur FTX, en passant par la société de prêts de cryptomonnaies BlockFi, qui se prépare à déposer le bilan.

“Mais chaque fois qu’il y a un effet domino, les effets deviennent de moins en moins importants. Donc, globalement, je pense que l’industrie ira mieux. Mais il y aura d’autres effondrements”, ajoute ce dernier.

Plus de transparence

Par ailleurs, alors que Binance publie ce vendredi une partie de sa “preuve de réserves”, CZ considère que l’industrie doit rester vigilante face à la montée en puissance de certains acteurs.

“Nous avons laissé FTX devenir trop important avant de commencer à nous interroger. (…) Cela ne signifie pas que nous lançons des attaques contre nos pairs de l’industrie. Nous voulons juste construire plus de transparence et de confiance dans le secteur”, a-t-il expliqué.

Pour rappel, FTX était considérée comme la deuxième plus grosse plateforme d’échanges de cryptomonnaies, avec une valorisation de 32 milliards de dollars. Mais vendredi 11 novembre, la plateforme s’est placée sous le régime des faillites aux Etats-Unis, faisant plonger le marché des cryptomonnaies dans le rouge.

A ce jour, le géant déchu, qui compte plus d’un million de créanciers, dispose de 1,24 milliard de dollars d’actifs tandis que la plateforme doit déjà 3,1 milliards de dollars à ses 50 plus gros créanciers.

x