Le Normand Emmanuel Noblet dénonce les violences sexuelles dans une pièce de théâtre à la télévision

Pour la Journée internationale contre les violences faites aux femmes, ce vendredi 25 novembre, la pièce Une sur deux est diffusée par France 5 à 21 h. Mise en scène par le Rouennais Emmanuel Noblet, vainqueur d’un Molière en 2017 pour l’adaptation de Réparer les vivants, cette pièce de théâtre filmée raconte les confidences de femmes victimes de violences sexuelles dans une voiture, dans un décor sombre : « J’ai imaginé cette parole qui circule dans un même cadre : une femme parle à une autre, celle-ci parle ensuite à une autre, qui parle ensuite à une autre, etc. Une femme qui parle et une autre qui écoute, c’est aussi, à l’image du titre, montrer qu’une sur deux est victime d’une forme de violence sexuelle. »

Lire aussi : Sur France 5, une création pour faire circuler la parole contre les violences sexuelles

24 actrices au casting

Une sur deux est l’adaptation du récit Je suis une sur deux de Giulia Foïs, journaliste, elle-même victime d’un viol lorsqu’elle avait 20 ans. Elle y raconte aussi comment elle s’est reconstruite tout en informant et avertissant les lecteurs. « Cette mise en scène me fait particulièrement écho, puisque dans mon cas, le viol s’est passé dans une voiture », raconte l’autrice.

Au casting, 24 actrices portent la voix de ce récit comme Camille Cottin, Caroline Proust, Sabrina Ouazani, Camille Chamoux ou encore Assa Sylla. Le metteur en scène normand ajoute : « On dit que la parole des femmes se libère actuellement. C’est tout autant une écoute des autres qui semble être devenue possible. Alors à nous d’écouter celles qui parlent ! »