le film qui était trop gore pour Hollywood

Retour en vidéo sur la quête du director’s cut d’Event Horizon, présumé plus gore que le plus gore des films d’horreur hollywoodiens.

Aujourd’hui reconnu coupable de la saga Resident Evil et de bien d’autres joyeusetés (Monster HunterPompéiLes Trois Mousquetaires pour ne citer qu’eux), Paul W.S. Anderson a également à son actif un film d’horreur spatial devenu culte : Event Horizon – Le vaisseau de l’au-delà. Bide stratosphérique à sa sortie, il est depuis devenu un incontournable de vidéoclub, pour la simple et bonne raison qu’il a bien failli marquer l’histoire du cinoche saignant.

Charcuté en postproduction à cause de Paramount et un certain James Cameron, le film avait tout pour devenir le blockbuster hollywoodien le plus gore des années 1990. Malheureusement, les plans coupés sont pour la plupart perdus. Cela n’arrête pas pour autant Mathieu, qui plonge dans les recoins les plus sombres de l’Event Horizon pour le nouveau Doigt dans le culte.

 

 

Car si le mythe de ce fameux director’s cut maudit est aussi passionnant, c’est aussi parce que le film a gagné ses jalons grâce à lui. Jusqu’à récemment et l’édition 4K, son histoire perdure. Et on ne va pas manquer de contribuer à sa légende nous aussi, puisqu’Ecran Large projettera le film au Club de l’Étoile à Paris le 2 décembre prochain. Guettez l’ouverture de la billetterie !

x