Le festival international du film d’aventure de Paris revient enfin vendredi pour sa 5e édition

Après quatre ans d’absence, le festival international du film d’aventure de Paris fait son retour au centre culturel du Centquatre (19e arrondissement). Cette 5e édition, de ce vendredi à dimanche, sera présidée par l’écrivain-aventurier Sylvain Tesson et est organisée par Terres d’Aventure et Grand Nord Grand Large. Du vélo à l’escalade en passant par le ski, 40 films seront projetés sur grand écran pendant trois jours.

L’ultra-trail sera une discipline en haut de l’affiche avec le film « Free to run » qui a suivi la préparation de l’athlète Stéphanie Case avant qu’elle ne dispute la course la plus dure de sa vie, le Tor des Glaciers. Les amateurs de sports outdoor embarqueront également avec Jesse Dufton sur la voie emblématique Old Man of Hoy, en Ecosse. Grimpeur aveugle, le Britannique tentera d’accomplir la première « ceci voie » dans le film « Climbing Blind. »

Sylvain Tesson, président de la 5e édition du festival international du film d'aventure de Paris. (D. R.)

Sylvain Tesson, président de la 5e édition du festival international du film d’aventure de Paris. (D. R.)

Dandois et Néry, invités de marque

Lors de la cérémonie d’ouverture, ce vendredi, le rider Matthias Dandois – nonuple champion du monde de BMX flat – fera une démonstration de sa discipline avec des runs acrobatiques. « Objectif Aventure » a prévu huit conférences dont une de Guillaume Néry : « Plongée en apnée pour repenser notre rapport au monde. »

Après avoir rejoint le pôle Sud en un temps record, la Québécoise Caroline Côté sera elle aussi présente sur la scène parisienne. Dans son court-métrage « Njord, a Svalbarg Tale » elle partage, avec Vincent Colliard, une traversée hivernale du Spitzberg (Norvège) pendant 63 jours, sans assistance.