L’Agefiph et Alstom Crespin s’associent pour une politique plus inclusive face au handicap

En ce mois de janvier 2023, l’Agefiph et Alstom Crespin se sont associés à travers une convention afin d’œuvrer pour une politique plus inclusive en direction des personnes en situation de handicap.

Renforcer la politique inclusive en faveur des personnes en situation de handicap : Tel est l’objectif de la convention signée par Alstom Crespin et l’Agefiph le 20 janvier dernier, en présence de Didier Fernandes, directeur d’Alstom Crespin SAS, et Ivan Talpaert, délégué régional de l’Agefiph Hauts-de-France de l’Agefiph. Cette convention d’une durée de 3 ans vise notamment à améliorer l’accompagnement des collaborateurs du site industriel fragilisés par une problématique de santé. Une signature d’autant plus significative qu’au niveau national, Alstom Crespin est le premier acteur du secteur de l’industrie ferroviaire et la troisième entité d’une entreprise du CAC 40 à signer une convention avec l’Agefiph. 

Une liste d’actions autour de 7 axes de travail essentiels et prioritaires

Concrètement, cette convention repose sur 7 axes de travail considérés comme essentiels à une politique handicap globale par les deux structures signataires : le renforcement du pilotage de la politique handicap ; le développement de la sensibilisation, de la communication et de la formation des collaborateurs ; le recrutement, l’intégration et le maintien dans l’emploi de personnes en situation de handicap ; ainsi que la collaboration avec le secteur adapté et protégé. 

« Avec la signature de cette convention et l’accompagnement de l’Agefiph, nous allons être en mesure d’amplifier nos actions en faveur de l’accueil et du maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés, a commenté Didier Fernandes, directeur d’Alstom Crespin SAS. Cela nous permettra d’intégrer davantage la politique handicap dans notre stratégie et dans les préoccupations de l’ensemble de nos collaborateurs ».

Un enthousiasme partagé par Ivan Talpaert, délégué Régional Hauts-de-France de l’Agefiph : « Nous nous réjouissons de commencer l’année par la signature d’une convention de partenariat avec Alstom Crespin, société emblématique dont la politique handicap offensive lui permet de faire valoir un taux d’emploi de 7%, a-t-il déclaré. Cette convention est l’occasion de souligner que les opportunités d’emploi existent, que l’industrie d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier et qu’elle offre de réelles opportunités de métiers et de carrières, y compris aux personnes en situation de handicap, que le sujet de la diversité, dans toutes ses dimensions, mérite une attention particulière pour qu’il soit véritablement et durablement intégré à la culture de la société ».

Poursuivre la transformation inclusive du marché du travail

En pratique, l’Agefiph versera une subvention sur 3 ans d’un montant de 85 400 euros pour la réalisation des actions précisées, dans le cadre d’un budget global de 288 600 euros. 

À noter qu’au niveau régional, Alstom Crespin est la première entité d’une entreprise du CAC 40 à signer une convention avec l’Agefiph (et la seconde du secteur de l’industrie). Au niveau national, elle est la première société du secteur de l’industrie ferroviaire et la troisième entité d’une entreprise du CAC 40. 

Concernant l’État et l’Agefiph, cette convention est l’illustration concrète de leurs objectifs pour « amplifier l’accompagnement des entreprises et accélérer la transformation inclusive du marché du travail ». Elle contribue au souhait de Christophe Roth, Président de l’Agefiph, d’atteindre dans les entreprises privées, au cours de sa mandature, 4% de taux d’emploi avec des personnes en situation de handicap.