La Ville de Paris rejoint un recours en justice contre TotalEnergies

La municipalité s’allie à plusieurs acteurs qui poursuivent le géant pétrolier en justice pour manquement à son “devoir de vigilance” concernant le réchauffement climatique.

“Vous pouvez compter sur Paris pour mener le combat”. Ce mercredi, la municipalité a annoncé rejoindre l’action en justice contre le géant pétrolier TotalEnergies, engagée en 2020 par un collectif d’associations et de collectivités, pour “manquement à son devoir de vigilance en matière climatique”. Une nouvelle audience s’est tenue aujourd’hui devant le tribunal judiciaire de Paris.

“Aux côtés de villes comme New-York, et d’associations comme Amnesty International, Paris a rejoint ce recours pour que triomphe la justice climatique”, a officialisé la maire de la capitale, Anne Hidalgo, dans une vidéo postée notamment sur les réseaux sociaux.

“Les conséquences du réchauffement climatique sont là, dans nos vies […] Tous les signaux sont au rouge. […] L’Accord de Paris doit absolument être respecté. Or, certains continuent à penser à leurs intérêts financiers avant l’intérêt collectif et la protection de la vie sur Terre. C’est pourquoi ce procès est important. Il s’agit d’être à la hauteur”, a déclaré l’édile.

Anne Hidalgo enjoint le pétrolier a réduire ses émissions de gaz à effet de serre et a adopter “enfin une trajectoire de neutralité carbone solide”.

Une action internationale

“On s’attaque désormais à une multinationale avec une coalition de villes internationale, et c’est un élément extrêmement important”, s’est réjoui Jérémie Suissa, délégué général de l’association à l’origine du recours, “Notre affaire à tous”, au micro de BFM Paris Île-de-France.

“Aujourd’hui, on est 16 collectivités et 6 ONG, ça fait 22 acteurs qui demandent des comptes à Total […] Nous sommes de plus en plus nombreux à notifier aux acteurs multinationaux qu’il est temps maintenant qu’ils assument la part de responsabilité qu’ils ont dans le changement climatique”, a-t-il ajouté.

x