La série Profilage en deuil, une mort subite !

Connue pour son rôle dans la série Profilage et pour son rôle dans le film « La fille de Monaco », Hélène de Saint-Père est décédée le mercredi 4 mai 2022.

L’actrice de Profilage Hélène de Saint-Père était âgée de 62 ans au moment de son décès.

Hélène de Saint-Père profilage

Hélène de Saint-Père a fréquenté le cours Florent avant de rejoindre l’école des Amandiers à Nanterre, anciennement dirigée par Patrice Chéreau et Pierre Romans. Ces deux années avec eux, dans un petit groupe puisque nous étions 19, ont été plus que passionnantes. Nous avons fait deux films et joué trois pièces sous leur direction à Avignon, explique l’actrice à propos de sa formation.

A cette époque, le théâtre des Amandiers était en pleine effervescence, nous étions en contact quotidien avec la réalité du métier, ce n’était pas du tout une école classique.

C’est dans les années 1990 qu’on retrouve Hélène de Saint-Père sur le petit écran où elle multiplie les projets. On la voit notamment dans » Le juge est une femme « , » Joséphine « , » Caïn « , » Alex Hugo « , » La fille de Monaco « , » Les apparences » et » Profilage « .

Récompensée pour son rôle dans le film « Le cauchemar d’une mère » diffusé sur M6, Hélène de Saint-Père a également joué dans plusieurs films autobiographiques réalisés par Valeria Bruni-Tedeschi.

Related Article:  Waffle 'The Good Ol' Days 'Stand-Up

Sa carrière débute sur les planches, au Théâtre des Amandiers, alors dirigé par Pierre Romans et le grand metteur en scène Patrice Chéreau. Sous la direction des deux metteurs en scène, Hélène de Saint-Père joue dans Penthésilée et La Petite Catherine de Heilbronn de Heinrich von Kleist et Platonov d’Anton Tchekhov au Festival d’Avignon.

Pour l’une de ses premières expériences cinématographiques, elle joue dans Hôtel de France de Patrice Chéreau avec toute la troupe des Amandiers : Agnès Jaoui, Vincent Pérez, Marianne Denicourt, Valeria Bruni Tedeschi, Thibault de Montalembert, Bruno Todeschini, Marc Citti, Laurent Grévill.

A cette époque, le théâtre des Amandiers battait son plein, nous étions en contact quotidien avec la réalité du métier, ce n’était pas du tout une école classique, confiait-elle alors.

Hélène de Saint-Père joue ensuite dans Le bal du gouverneur de Marie-France Pisier, Missouri d’Élie Chouraqui, Vendredi soir de Claire Denis, Il est plus facile pour un chameau… de Valeria Bruni Tedeschi, Peindre ou faire l’amour d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu.

Puis au milieu des années 90, l’actrice se tourne vers la télévision et participe à de nombreux téléfilms et séries. Les téléspectateurs peuvent la voir dans Le juge est une femme, Joséphine, Ange gardien, Les petits meurtres d’Agatha Christie, Profilage, Caïn, Alex Hugo, Mongeville, Commissaire Magellan et Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi.

Hélène de Saint-Père

En 1995, son talent est récompensé et Hélène de Saint-Père reçoit la nymphe d’argent de la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans Le cauchemar d’une mère, téléfilm diffusé à l’époque sur M6.

En 2019, Hélène de Saint-Père décide de mettre son expérience au service des apprentis comédiens et devient professeur au Cours Florent.

x