la grève des remontées mécaniques est “malvenue” selon la ministre du Tourisme

Opération déminage pour la ministre du Tourisme, Olivia Grégoire, après l’annonce, la veille, d’une grève dans le secteur des remontées mécaniques
, qui touchera donc les stations de ski. La grève sera reconductible, à compter de la grande journée de mobilisation contre la réformes des retraites, le 31 janvier prochain. À moins de deux semaines des vacances scolaires d’hiver et du début des Mondiaux de ski à Courchevel et Méribel
, l’annonce fait tâche. Pour la ministre du Tourisme, cette grève est même “malvenue”.

Logo France Bleu

“J’en appelle à la responsabilité de chacun, au respect des acteurs économiques de la montagne qui se battent comme des lions pour continuer à attirer des touristes et faire évoluer leur offre. Chacun est dans son bon droit. On peut évidemment évidemment faire grève et manifester son mécontentement” a-t-elle déclaré au micro de France Bleu Pays de Savoie.

“J’appelle au respect des vacances des touristes, mais aussi de tout le boulot que font les acteurs économiques de la montagne”

“De grâce, n’handicapons pas des acteurs de la montagne qui se relèvent d’une crise extrêmement difficile, qui ont besoin de pouvoir bosser, tout simplement. N’oublions pas peut-être les touristes français, mais aussi internationaux qui vont venir en février en masse, qui vont venir aussi aux championnats du monde de ski. J’appelle au respect des vacances des touristes, mais aussi de tout le boulot que font les acteurs économiques de la montagne qui en ont beaucoup bavé ces dernières années” a-t-elle déclaré.

loading

Dans les allées du salon Grand Ski (qui continue ce mercredi), les professionnels de la montagne s’inquiètaient surtout de la menace de grève dans les transports. Ce mardi, la CGT Cheminots et SUD-Rail ont proposé deux jours de grève les 7 et 8 février, , première semaine de vacances scolaires, et une grève reconductible “dès la mi-février” à la SNCF si le gouvernement ne retirait pas son projet de réforme des retraites. Ces deux jours de grève à la SNCF tomberaient pendant les Championnats du monde de ski alpin à Courchevel et Méribel.