La France sera le pays le plus visité du monde en 2025

Des sites culturels soigneusement aménagés ont également fait leur apparition, comme l’Hôtel de la Marine à Paris, palais du XVIIIe siècle magnifiquement rénové, la grotte préhistorique Cosquer à Marseille, ou la Cité de la gastronomie et du vin à Dijon. Même l’emblématique baguette française a été désignée patrimoine immatériel de l’humanité par l’Unesco l’an passé.

Aussi, une partie de l’augmentation du nombre de voyageurs provient de la diversification des intérêts : « Les visiteurs américains sont prêts à sacrifier un peu de leur temps sur Paris pour s’aventurer en dehors de notre capitale », ajoute Anne-Laure Tuncer, qui cite la région de Bordeaux, l’Alsace, la Bourgogne et la vallée de la Loire comme favorites en métropole, ainsi que les îles de la Martinique et de la Guadeloupe dans les Antilles françaises.

Vue sur la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre.© Getty Images / Julien FROMENTIN

Deux villes françaises ont même été nommées Capitales européennes du tourisme intelligent par la Commission européenne. En 2019, c’est Lyon, du haut de ses 2 000 ans d’existence à la convergence du Rhône et de la Saône, qui a reçu les honneurs, saluée pour son accessibilité avec un réseau de transports en commun ainsi que des musées aux personnes à mobilité réduite. Son aéroport est l’un des rares à être neutre en carbone, et son flair gastronomique est ancré dans l’école mythique Chef Factory qui forme des chefs de renommée mondiale et jouit du label Les Bouchons Lyonnais.

En 2022, Bordeaux a reçu à son tour le titre de Capitale européenne du tourisme intelligent, louée pour l’innovation de sa région viticole dans des domaines tels que le Château Paloumey, une exploitation entièrement biologique. Bordeaux est également une ville durable : le système de tramway à quatre lignes est composé de voitures recyclables à 98 %, et une ancienne base sous-marine massive a été transformée en un musée de projections immersives d’art numérique, le plus grand du monde, aux Bassins des Lumières. Toujours à Bordeaux, le lieu alternatif Darwin Écosystème, sorte de cité idéale tournée vers l’économie verte, n’autorise à participer que les entreprises dotée d’une mentalité écologique.