la fin ambiguë de la série expliquée par l’acteur Thibault de Montalembert

Depuis mardi, vous pouvez voir sur Netflix L’Absente, un thriller familial en huit épisodes inspiré d’une histoire vraie, avec Thibault de Montalembert et Clotilde Courau dans les rôles principaux.

La suite sous cette publicité

Si vous l’aviez ratée lors de son passage sur France 2 en 2021, bonne nouvelle, L’Absente est disponible sur Netflix depuis ce mardi 20 septembre. Vous avez peut-être d’ailleurs déjà rattrapé les huit épisodes qui composent cette mini-série… Ce thriller poignant s’intéresse à l’histoire d’Hélène et Laurent, un couple meurtri par la disparition de sa petite fille, Marina. Onze ans plus tard, leur vie bascule à nouveau lorsqu’une femme amnésique lui ressemblant trait pour trait est retrouvée par la police, et ils sont alors persuadés qu’il s’agit de Marina. Pour écrire le scénario, Delinda Jacobs – à qui l’on doit aussi la mini-série La Forêt, également disponible sur Netflix – s’est librement inspirée de la disparition de l’Autrichienne Natascha Kampusch.

Thibault de Montalembert : “La fin est ouverte à l’interprétation de chacun”

Si vous avez déjà regardé toute la série, vous avez sans doute de nombreuses questions concernant la fin, plutôt ambiguë, on vous l’accorde, de L’Absente ? Que signifie par exemple ce final pour le personnage de Laurent ? Le père de famille se suicide-t-il en prison ? Ou laisse-t-il simplement son esprit vagabonder pour aller retrouver sa fille ? “Je ne sais pas s’il faut apporter une réponse. La fin est ouverte à l’interprétation de chacun”, a commenté auprès de Télé-Loisirs l’acteur Thibault de Montalembert, qui prête ses traits à Laurent dans la série.

La suite sous cette publicité

L’Absente : pas de saison 2 prévue

“Il y a un apaisement chez mon personnage. Ce n’est pas seulement du fait de la vengeance mais surtout de savoir ce qui s’est passé. Il a pu retrouver le corps de son enfant et lui donner une sépulture. Peut-être qu’après avoir purgé sa peine, il repart enfin en mer sur son bateau”, a continué le comédien, qui confirme par ailleurs que, comme la fin le laisse supposer, la série L’Absente ne devrait pas avoir de saison 2. “Cela n’a jamais été pensé comme ça”, rapporte Thibault de Montalembert, avant d’ajouter : “Moi-même en tant que spectateur, j’ai tendance à préférer ça, une série bouclée. Déjà car c’est moins chronophage, et puis car c’est très difficile de maintenir la qualité sur plusieurs saisons.”

Article écrit en collaboration avec 6Medias

x