La CAN 2025 retirée à la Guinée, forte déception des acteurs du football

#Guinée : L’annonce du retrait de la Coupe d’Afrique des nations 2025 à la Guinée, par la CAF, n’a apparemment pas surpris grand monde. Au-delà de l’inertie constatée des autorités, nombreux sont les Guinéens qui pointent du doigt le manque de volonté politique de l’Etat.

Aujourd’hui, difficile pour les Guinéens, malgré la forte déception, de marquer une opposition à la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de retirer l’organisation de la Coupe d’Afrique des nation 2025 de football à leur pays.

En effet, il faut noter que la Guinée a eu 8 ans pour engager les chantiers, mais hélas, rien n’a été fait. «C’est la décision à laquelle je m’attendais parce que s’il faut faire l’historique de cette CAN attribuée à la Guinée depuis 2014, il y avait déjà des doutes, pas pour la capacité en termes de moyens, mais plutôt la volonté politique», regrette le journaliste sportif, Pierre Fatéwa Diawara.

>>> LIRE AUSSI: La confédération africaine de foot retire l’organisation de la CAN-2025 à la Guinée (Motsepe)

Un défaut de volonté politique sous Alpha Condé, indique l’ancien officier média du Syli national A, qui n’a pas aidé le gouvernement de transition actuel: «Ce pouvoir en place a bien la volonté. Mais au regard de l’ampleur du travail à faire, parce que l’organisation d’une CAN c’est un travail transversal, est-ce que la Guinée dispose réellement de temps pour tenir ce délai? Je pense que non.»

Finalement, sans surprise, la CAF a officiellement retiré l’organisation de la CAN 2025 à la Guinée. A ce titre, c’est le président de l’instance continentale, Patrice Motsepe, en visite à Conakry vendredi 30 septembre, qui a donné la nouvelle: «Pour la CAN 2025, la décision a été prise de ne pas continuer avec la Guinée parce que les infrastructures, malgré le grand effort déployé par les autorités, ne sont pas au niveau pour que la compétition puisse s’y dérouler. Il a été décidé de rouvrir l’appel à candidatures pour la CAN 2025.»

>>> LIRE AUSSI: Guinée: le gouvernement s’engage à tenir le calendrier de la CAN 2025

Il faut néanmoins noter que la CAF n’est pas venue à Conakry avec seulement la décision de retirer la CAN 2025. Elle avait également une alternative, malheureusement refusée par les autorités guinéennes, confie le journaliste Pierre Diawara. «Moi je comprends la frustration des autorités guinéennes, mais en réalité, l’échéance 2025, autant pour la CAN que pour le CHAN, n’est pas tenable pour la Guinée», commente-t-il.

Pour rappel, la Guinée avait été désignée depuis le 20 septembre 2014 en Éthiopie pour organiser la CAN 2023, avant un glissement pour la CAN 2025 qui, là encore, vient d’être retiré.