“Je regarde mon compte en banque et ça va” : cash, Aya Nakamura se confie sur les critiques qu’elle reçoit sur les

Aya Nakamura est l’un des phénomènes musicaux de ces dernières années en France, mais également à l’international. La rappeuse s’est imposée dans l’industrie musicale avec son style particulier et ses chansons toutes aussi entêtantes les unes que les autres. Elle a récemment annoncé deux dates à l’Accor Arena dont les billets ont été vendus en 15 minutes et sa troisième date est également complète. Aya Nakamura, qui s’est séparée il y a plusieurs mois de son compagnon, s’apprête à sortir son quatrième album le 27 janvier intitulé DNK dont certains morceaux sont d’ores et déjà des tubes. La maman de deux petites filles s’est également produite en live dans le jeu vidéo Fortnite, comme Ariana Grande ou encore Travis Scott avant elle.

Il y a toujours des gens qui vont parler

Aya Nakamura était l’invitée de la créatrice de contenus Léna Situations, qui pourrait intégrer le casting d’une série à succès sur Netflix, dans son podcast Canapé Six Places. La chanteuse s’est confiée à propos de son parcours, de ses enfants ou encore des réseaux sociaux. Elle est revenue sur la haine qu’elle peut recevoir des internautes, et l’impact que leurs remarques ont pu avoir sur elle. “Il faut prendre du recul. Il faut être bien entouré aussi. Il faut surtout déjà se dire, ‘C’est bon, tu sais quoi, c’est la vie, c’est la célébrité, il y a toujours des gens qui vont parler’”, a-t-elle commencé à expliquer. Elle a reconnu pendant leur échange ne pas avoir assumé son tweet à l’encontre de Nikos Aliagas pendant les NRJ Music Awards, lorsqu’il avait écorché son nom, et l’a par la suite supprimé, car “ça a fait trop de bruit”. L’acharnement médiatique ou des personnes sur les réseaux sociaux n’ont pas été faciles à gérer au début de sa carrière. “Les débuts, cet acharnement par rapport à ça, pour moi c’était wouah… Tu ne vas pas plaire à tout le monde”, a-t-elle expliqué.

La suite sous cette publicité

Ce n’est pas mon délire de montrer leur visage

Si elle n’avait jamais reçu de commentaires négatifs avant sa célébrité, la situation a rapidement changé : “Quand j’ai commencé à être connue, j’ai eu des commentaires de comptes fakes, eux, ils lâchent tout ce qu’ils ont dans leur ventre.” Toutefois, les critiques qui lui faisaient le plus de mal étaient à propos de sa musique. “Je me disais, mais d’où vous vous permettez de dire que mes sons ce sont des tops lines ? Vous étiez avec moi quand j’ai travaillé, quand j’étais en studio pendant des heures ? Après bon, je regarde mon compte en banque, je me dis, ça va, a-t-elle conclu en rigolant. Aya Nakamura a également avoué au cours du podcast ne pas souhaiter exposer ses deux filles sur les réseaux sociaux, “Je pense que même si je n’avais pas été chanteuse, je n’aurais pas montré mes gosses. Moi, je sais ce que c’est, elles choisiront plus tard, mais moi, ce n’est pas mon délire de montrer leur visage.