« Je ne te trouve pas bonne dans le film de papa »

People et royauté

La vérité sort de la bouche des enfants, c’est bien connu. L’actrice française vient d’en faire l’amère expérience.

Astérix et Obélix : L’Empire du milieu, l’un des films les plus attendus de 2023, sortira le 1er février prochain au cinéma. Un nouvel opus des aventures des deux célèbres Gaulois réalisé cette fois-ci par Guillaume Canet. Pour l’occasion, le réalisateur a décidé de prendre les traits d’Astérix, tandis qu’Obélix sera interprété par Gilles Lelouche. Vincent Cassel jouera lui César et Marion Cotillard, Cléôpatre.

En pleine tournée promotionnelle, l’équipe du film a fait une halte par le plateau de Quotidien. Guillaume Canet a ainsi révélé à Yann Barthès qu’il avait réalisé ce film en partie pour ses enfants, Marcel et Louise. “Ils étaient les premiers à le voir (…). Ça a été un moment magnifique pour moi parce que je me suis dit ‘ça y est, je fais un film aussi pour les enfants’ et ça, c’est vraiment génial”, a-t-il expliqué. Si le film a semblé plaire aux enfants, ils ne semblent pour autant pas avoir été convaincu par le rôle de leur mère.

Lire aussi > Guillaume Canet révèle comment il a géré Zlatan Ibrahimović sur le tournage d’« Astérix et Obélix »

En effet, Marion Cotillard a expliqué que son fils lui avait confié son impression. “Un jour, mon fils vient me voir dans mon bureau et me dit: ‘Je voudrais te dire quelque chose, mais j’ai peur que ça te fasse de la peine’”. “Non, mon chat, tu peux tout me dire », lui a-t-elle répondu, avant que son fils ne poursuive: “Je ne te trouve pas bonne dans le film de papa.” Une confidence qui a supris l’assemblé sur le plateau et encore plus l’actrice sur le moment t.

“Quelque part, j’étais un peu soulagée. Je lui ai dit: ‘C’est ton avis, pas de problème.’ Mais le soir, je me retrouve avec ma fille, et je sais qu’elle a vu le film aussi. Je ne sais pas pourquoi, je lui pose la question: ‘Et toi, Cléopâtre?’”, a poursuivi Marion Cotillard. Sa fille lui a alors répondu avec une grimace sans rien dire de plus. “J’ai compris après. Je pense qu’ils n’ont pas supporté que j’embrasse Vincent Cassel (Jules César dans le film, ndlr) sur la bouche”, a-t-elle conclu.