Jacques Miocque, l’incontournable restaurateur de Deauville, nous a quittés

Jacques Miocque, l’incontournable restaurateur de Deauville, nous a quittés

Autres informations / 07.10.2022

Figure emblématique de Deauville, Jacques Aviègne dit Miocque, le restaurateur de la rue Eugène-Colas est décédé à l’âge de 77 ans dans la nuit de dimanche à lundi. Originaire du Havre, Jacques Miocque a commencé sa carrière en tant que maître d’hôtel sur le paquebot France. Puis il s’est s’installé à New York et y a ouvert une brasserie, Le Relais, sur Madison Avenue. De retour en France, il s’est lancé dans l’aventure Chez Miocque en 1980, où il est resté près de quatre décennies (jusqu’en 2015). Il a fait de cet établissement le rendez-vous des stars de passage à Deauville. Sur les murs de la brasserie, sont accrochés des dizaines et des dizaines de clichés du restaurateur avec les plus grands acteurs, chanteurs et personnalités tels que Jean Reno, Matt Damon, Angelina Jolie. Avec sa voix rauque, son sourire et ses mimiques grimaçantes, Jacques Miocque était un personnage haut en couleur, passionné de restauration comme de courses hippiques. Sa table, à la cuisine simple mais raffinée et de tradition normande, est d’ailleurs devenue l’une des plus appréciées des acteurs de la filière hippique, qu’il accueillait à bras ouvert. À sa famille, à ses proches et à son fils John, Jour de Galop adresse ses plus sincères condoléances.

Didier Dyga : « Il était ami avec beaucoup de stars »

Didier Dyga a rencontré Jacques Miocque au New Jimmy’s à Paris avant de le retrouver à Deauville dans son établissement : « Jacques avait repris le restaurant à une dame dont le nom de famille était Miocque. Il était ami avec de nombreuses stars dont Carlos, Laurent Gerra, Jean Reno ou encore Patrick Demarchelier, le grand photographe de mode. Il connaissait énormément de monde. C’était un grand personnage et il a eu une vie de fou. D’ailleurs, Jacques, c’est soit tu l’aimais, soit tu le détestais ! »

Robert Collet : « J’ai fêté de nombreuses victoires avec lui »

Robert Collet et Jacques Miocque étaient amis depuis l’ouverture du restaurant Chez Miocque. Vendredi midi, avant de se rendre à son enterrement, Robert Collet a privatisé l’établissement pour lui rendre un dernier hommage : « Jacques était un gros travailleur. Le succès qu’il a eu avec son établissement, il a su le créer grâce à sa personnalité. J’ai fêté de nombreuses victoires avec lui. Il avait de très bons rapports avec les personnes des courses. Jacques était un très bon vivant. C’était un vrai personnage quoi : il avait de la classe et du charisme. Parfois, il pouvait être désagréable, voire un peu vulgaire. Mais il avait le don de se faire pardonner à chaque fois. »