Israël: Le Secteur De La Haute Technologie Se Mobilise Pour Résoudre La Pénurie De Main-d’œuvre

Une plateforme reliera les entreprises du secteur aux populations sous-représentées

Une nouvelle plateforme technologique, promue par certains des noms les plus connus et les plus réputés de l’écosystème local, cherche à apporter une solution à la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la haute technologie en Israël, en entraînant un changement fondamental dans le processus de recherche, de sélection et de placement appliqué aux candidats haredi, arabes, druzes et éthiopiens et aux populations résidant dans la périphérie.

La plateforme, lancée sous l’égide d’une nouvelle organisation appelée Place-IL, est destinée à gérer la phase la plus difficile sur le chemin d’une carrière dans ce secteur : le placement initial des candidats inexpérimentés (ou juniors).

Derrière cette initiative audacieuse, qui vise à jeter les bases d’une industrie high-tech plus équilibrée et plus diversifiée, se trouve Idan Tendler, l’un des fondateurs de Bridgecrew, qui a été racheté par Palo Alto Networks en 2021, et son actuel vice-président.

Sur le plan opérationnel, Place-IL exploitera une place de marché sur laquelle les entreprises israéliennes de haute technologie et les employeurs participant à l’entreprise pourront sélectionner des candidats ayant fait l’objet d’une sélection de qualité et les intégrer dans un programme de stage unique et interentreprises qui fournira aux candidats l’expérience et une véritable opportunité d’occuper des postes permanents. La plateforme permettra non seulement aux entreprises de trouver les “talents” adéquats, mais aussi de surmonter la “barrière des jeunes” qui empêche le placement de candidats qualifiés mais inexpérimentés.

La plateforme a été développée en collaboration avec des dizaines de grandes entreprises, dont Google, Monday, Cisco, Armis, Palo Alto Networks, Axonius et Hibob. 

“Place-IL a été fondée par des entrepreneurs expérimentés dans le domaine de la haute technologie, en collaboration avec la communauté israélienne du capital-risque et avec le soutien d’entreprises opérant au sein de l’écosystème”, déclare Idan Tendler.

“Nous voyons se développer une communauté de personnes qui aident à évaluer les candidats en Israël, travaillant ensemble pour une cause commune – combler les lacunes en matière de main-d’œuvre – à la fois pour pourvoir les postes et pour obtenir une représentation adéquate de toutes les populations en Israël”, a-t-il affirmé.

Keren Halperin-Musseri, ancienne directrice générale de Shiur Acher et actuelle directrice générale de Place-IL, a constaté, en collaboration avec Tendler, qu’en dépit d’une pénurie d’environ 20 000 employés dans le secteur de la haute technologie, l’impressionnant éventail de qualifications établi en Israël ces dernières années ne parvient à placer avec succès que 4 % des populations sous-représentées. 

“En tant qu’investisseur de premier plan en Israël, nous mettons l’accent sur la diversité de la composition humaine dans les entreprises que nous considérons, ainsi que dans celles dans lesquelles nous avons déjà investi. L’élargissement de la représentation à toutes les populations ne conduit pas seulement à une meilleure culture organisationnelle, mais améliore également les résultats de l’entreprise”, a déclaré de son côté LiadAgmon, directeur général chez Insight Partners.

Place-IL a récemment organisé une réunion de lancement avec les membres du conseil consultatif, composé de plus de 50 professionnels, dont des cadres supérieurs d’entreprises qui ont rejoint l’initiative, des entrepreneurs, des PDG, des investisseurs et des spécialistes de la diversité. 

Aujourd’hui, l’initiative, qui est en collaboration avec le département du travail du ministère de l’économie, lance son premier programme pilote qui comprend des centaines de candidats à des postes de “développement de logiciels”. Ils seront soumis au processus de recrutement. Les candidats retenus commenceront le programme de stage dans quelques semaines.

x