Irène Cara : la star de Fame et de Flashdance retrouvée morte à son domicile

Publicités

Irene Cara est une artiste qui a marqué les esprits de toute une génération de personnes. En effet, elle a remporté deux Oscars de la meilleure chanson originale dans les longs-métrages « Fame » et « Flashdance« . Si vous êtes nés dans les années 80 ou avant, vous vous souvenez forcément des musiques et des films qui ont fait un carton à l’époque.

Irene Cara : la chanteuse inoubliable du titre du film Fame

Irene Cara était une artiste complète qui avait plusieurs cordes à son arc. En effet, la jeune fille née dans le Bronx était à la fois chanteuse, actrice, mais aussi danseuse et chorégraphe. Irene Cara a su trouver sa place dans le monde disco pop américain des années 80. C’est en 1967 dans la comédie « Maggie Flynn » à Broadway qu’elle se fait connaître du grand public. À l’époque, elle est seulement âgée de huit ans, mais elle est déterminée à réussir dans le milieu artistique. En effet, la musique et le spectacle sont ses grandes passions.

Le succès avec son premier film

Ensuite, Irene Cara fera plusieurs passages dans des téléfilms et des séries. Mais, elle arrive vraiment au sommet de la gloire en 1980. En effet, elle jouera le rôle principal et sera aussi l’interprète de la chanson du film « Fame », réalisé par Allan Parker. À seulement 20 ans, elle remportera un Oscar pour son rôle de Coco Hernandez. Deux ans après la sortie du film, la jeune femme tente une carrière solo avec un premier opus baptisé « Anyone can see » qui va bien marcher aux États-Unis. En 1983, Irene Cara aura aussi beaucoup de succès avec le titre « What a feeling », la chanson de la Bande originale du film « Flashdance ». Elle remporte un Grammy de la meilleure chanteuse pop en 1984 et un second Oscar grâce à cette chanson.

Irene Cara va continuer sa lancée avec d’autres B.O de films comme « D.C Cab », « City Heat » ou encore « All dogs go to heaven ». Irene Cara fera une apparition dans le film Haut les flingues ! en 1984 avec les célèbres Clint Eastwood et Burt Reynolds. En 1987, l’artiste propose un second disque solo intitulé « Carasmatic » avec les tubes « Girlfriends » et « I can fly ». Ses albums solo n’ont jamais eu autant de succès que ses bandes originales de films. L’année 1987 marque aussi le tournant dans sa carrière, car elle décide de délaisser la musique et de se consacrer à la comédie. Elle va enchaîner les films suivants : « Busted Up », « Paradiso » en 1988, « Certain Fury » en 1989, « Gabriel’s Fire » en 1990 ou encore « Happily Ever After » en 1993. Ensuite, on n’entendra plus parler d’elle jusqu’à aujourd’hui…

Irene Cara tristement décédée sans savoir la cause de la mort

Le samedi 26 novembre 2022, sa manager Judith Moose annonce une bien triste nouvelle pour ses fans et ses proches. À 63 ans, la chanteuse, danseuse et actrice est décédée dans son logement situé en Floride le vendredi 25 novembre. Pour le moment, la cause de sa mort n’a pas été révélée. La rédaction adresse toutes ses condoléances aux proches d’Irene Cara ainsi qu’à tous les fans qui garderont en mémoire l’inoubliable film Fame.

Publicités