HP annonce maintenant des licenciements massifs dans le monde : entre 4 000 et 6 000 employés seront licenciés

Le groupe HP a annoncé une vague massive de licenciements pour les trois prochaines années : entre 4 000 et 6 000 personnes vont quitter l’entreprise

HP a rejoint la vague de licenciements effectués par les entreprises liées à la technologie. L’entreprise, qui est l’un des plus grands fabricants d’ordinateurs au monde, a annoncé cette semaine qu’elle licencierait entre 4 000 et 6 000 de ses employés au cours des trois prochaines années.

Avec cette décision, HP rejoint la décision prise par d’autres entreprises bien connues ces derniers jours, comme Meta, qui gère Facebook, WhatsApp et Instagram, Amazon et Twitter.

HP a parlé spécifiquement de ses motivations, arguant que la décision était due à une baisse des ventes de PC. Et bien qu’il y ait eu une frénésie chez les gens au début de la pandémie de Covid-19 pour acheter de nouveaux ordinateurs qui les aideraient à s’adapter à la modalité de bureau à domicile, cette croissance n’a pas duré dans les mois qui ont suivi.

Pour cette raison, ils ont décidé d’activer leur plan de transformation Future Ready, dont ils visent à réaliser des économies de taux d’exécution brut annuel de 1,4 milliard de dollars ou plus au cours des trois prochaines années à un coût d’environ 1 milliard de dollars, y compris la restructuration de l’entreprise .

“Sur ce milliard de dollars, 600 millions de dollars viendront au cours de l’exercice 2023 se terminant le 31 octobre 2023. Le reste sera réparti à parts égales entre les exercices 2024 et 2025”, a déclaré HP dans un communiqué.

Ce n’est pas la première fois que HP procède à une réduction massive de cette ampleur. Au-delà de 2019, HP a annoncé des licenciements de 7 000 à 9 000 employés. En 2021, la société informatique comptait environ 51 000 employés.

Pour maintenir la nouvelle vague de licenciements, HP a déclaré que les revenus du quatrième trimestre fiscal clos le 31 octobre avaient chuté de 0,8 % d’une année sur l’autre à 14,8 milliards de dollars.

“Le chiffre d’affaires du segment des systèmes personnels, qui comprend les PC, a chuté de 13 % à 10,3 milliards de dollars, tandis que les unités ont baissé de 21 %. Les revenus des consommateurs de ce segment ont chuté de 25 %. Les revenus d’impression de 4,5 milliards de dollars ont baissé de 7 % tandis que les unités ont baissé de 3 % », a déclaré HP.