Guerre en Ukraine : Berlin promet une décision rapide sur les chars Leopard

18:48

Ce direct est terminé

Rendez-vous demain sur Le Parisien pour suivre l’actualité liée à la guerre en Ukraine. 

18:20

A Belgorod, 25 personnes tuées et 96 blessées

« L’Ukraine, l’ennemi, bombarde des villages pacifiques. Nous avons 25 personnes tuées et 96 blessées », a déclaré le gouverneur de la région frontalière russe de Belgorod, Viatcheslav Gladkov, au président Vladimir Poutine, lors d’un entretien diffusé à la télévision publique russe. C’est la première fois en onze mois qu’un bilan de victimes pour une région est donné officiellement par les autorités russes.

18:19

Rencontre Russie-UEFA

La Russie a rencontré ce mardi des responsables de l’UEFA, indique le Guardian qui cite Associated Press. Depuis l’invasion en Ukraine, les équipes de foot russes sont bannies des compétitions de l’UEFA et de la Fifa. Mais elles comptaient sur le comité exécutif organisé cette semaine au sein de l’UEFA pour discuter d’un retour. Selon Sky News, le football européen ne devrait pas changer sa politique. 

18:06

25 morts dans la région frontalière russe de Belgorod depuis le début de l’offensive, selon le gouverneur

17:35

Ankara donne un coup d’arrêt à l’adhésion de la Suède et de la Finlande

La Turquie a donné un coup d’arrêt ce mardi à l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Otan, en reportant sine die une rencontre tripartite initialement prévue début février et destinée à lever les objections d’Ankara à leur candidature.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avait prévenu lundi que la Suède, déjà accusée par la Turquie d’héberger des « terroristes » kurdes, ne pouvait plus compter sur le « soutien » d’Ankara, après qu’un militant d’extrême droite a brûlé un exemplaire du Coran à Stockholm. Une source diplomatique à Ankara a cependant bien précisé qu’il ne s’agissait que d’un « report à une date ultérieure » de la réunion. Face à la mise en garde d’Erdogan, la Finlande a pour la première fois entrouvert la porte à une adhésion à l’Otan sans la Suède.

17:13

La Finlande suggère d’entraîner l’armée ukrainienne 

Dans le cadre de la discussion en cours en Europe sur l’hypothèse d’envoyer des chars de plusieurs pays, « il y a plusieurs possibilités sur le rôle de la Finlande », a déclaré le président finlandais Sauli Niinistö lors d’une conférence de presse avec son homologue ukrainien, en promettant qu’Helsinki serait « constructif ». Le président de la Finlande, dont l’armée est équipée de plus de 200 chars Leopard 2, a évoqué une possible contribution, en insistant sur un rôle de formation côté finlandais. « Je veux souligner notre entraînement car la Finlande est un des rares pays à toujours avoir la conscription », a-t-il dit. Et d’ajouter que les militaires finlandais « accueillent des débutants chaque année, les entraînent, avec une formation très expérimentée et des bâtiments pour les conscrits ».

16:50

Comment les Ukrainiens vont être formés au maniement des chars

Avant de combattre avec des chars Leopard au front, l’armée ukrainienne devra être formée à l’utilisation de ces nouveaux équipements, bien différents des modèles soviétiques dont ils avaient jusqu’ici l’habitude. Notre article à lire ici.

16:37

L’horloge de l’apocalypse jamais aussi proche de minuit

Il est minuit moins 90 secondes et cela signifie que l’humanité n’a jamais été aussi proche d’un cataclysme planétaire : c’est ce qu’a annoncé, en citant notamment la guerre en Ukraine, le groupe de scientifiques gérant l’horloge de l’apocalypse, qui surveille non pas le temps mais la fin des temps. Le « Bulletin of the Atomic Scientists », chargé de ce projet symbolique depuis 1947, a dévoilé lors d’une conférence de presse à Washington son nouvel horaire, censé mesurer l’imminence d’une catastrophe mondiale.

Il a été avancé de 10 secondes et marque désormais minuit moins 90 secondes, se rapprochant donc de minuit, l’heure fatidique qu’il espère ne jamais voir atteinte. On vous en dit plus dans cet article.

16:29

Un Tanzanien recruté par Wagner tué en Ukraine en octobre, selon son pays

Nemes Tarimo qui suivait depuis 2020 des études en Russie avait été arrêté en mars 2022 et purgeait une peine de sept ans de prison, pour des raisons qui n’ont pas été dévoilées. « Nous avons reçu des informations du gouvernement russe selon lesquelles, lorsque Tarimo était en prison, il a eu la possibilité de rejoindre le groupe Wagner contre la promesse de recevoir de l’argent et d’être libéré après la guerre », a déclaré ce mardi à la presse la ministre, Stergomena Tax. « Tarimo a accepté et il a été emmené en Ukraine où il a été tué le 24 octobre », a-t-elle poursuivi. « Il est illégal pour tout citoyen tanzanien de rejoindre une armée étrangère », a également déclaré la ministre.

16:26

Hommage à l’étudiant zambien mort côté russe en Ukraine

Des centaines de personnes ont rendu hommage ce mardi lors d’une cérémonie à Lusaka, en Zambie, à Lemekhani Nyirenda, à la veille de son enterrement. L’étudiant zambien de 23 ans purgeait une peine de neuf ans de prison près de Moscou, pour une affaire de drogue. Il a été tué en septembre en Ukraine, en combattant du côté russe. La Zambie avait exigé de la Russie fin 2022 qu’elle fournisse des explications sur les circonstances de sa mort. Le groupe paramilitaire Wagner avait alors reconnu avoir recruté le jeune homme en prison, affirmant qu’il est mort « en héros ».

15:59

Zelensky remercie la Finlande

Le président ukrainien Zelensky a reçu ce mardi à Kiev son homologue finlandais Sauli Niinisto. « Nous avons eu des négociations très fructueuses, détaillées et prometteuses », a-t-il écrit sur sa chaîne Telegram. Et le chef d’Etat de préciser : « La coopération en matière de défense, la protection de notre industrie énergétique, l’interaction dans les structures européennes, les questions de sécurité régionale, la formule de paix ukrainienne et d’autres questions dont dépendent directement la sécurité de nos pays et de toute l’Europe. » Zelensky a ensuite remercié la Finlande « pour son soutien constant et de principe à nos efforts de défense, la pression des sanctions contre la Russie et l’activité internationale visant à tenir la Russie responsable du terrorisme ».

15:29

Kiev affirme avoir suffisamment de réserves de gaz et charbon

Le Premier ministre Denys Shmyhal a assuré que l’Ukraine possédait suffisamment de réserves de charbon et de gaz pour tenir les derniers mois d’hiver, malgré les attaques russes sur les infrastructures du pays. La situation reste difficile, mais sous contrôle, a-t-il ajouté, rapporte Reuters. « Pour l’instant, toutes les tentatives de la Russie de plonger l’Ukraine dans les ténèbres ont échoué. »

14:42

L’Allemagne interpellée au Conseil de l’Europe

La diplomatie allemande, Annalena Baerbock, a été interpellée ce mardi par un élu ukrainien au Conseil de l’Europe qui lui a demandé si, « oui ou non », Berlin allait autoriser la livraison de blindés. « Le Conseil de l’Europe s’occupe de paix et de justice, c’est très important, mais aujourd’hui, la paix et la justice ont un nom : Leopard », lui a lancé l’élu ukrainien Oleksiy Hontcharenko, membre de l’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

« Alors s’il vous plaît, dites-nous clairement: oui ou non, et quand » l’Allemagne va donner son feu vert à la livraison des blindés de fabrication allemande que Kiev réclame avec insistance pour résister à l’agression russe, a-t-il encore lancé.

« Je comprends votre question » mais « la paix ne repose pas que sur des chars, même si c’est un point crucial, c’est pourquoi nous en débattons intensément, y compris au sein de mon gouvernement », a rétorqué Annalena Baerbock.

14:09

« La demande nous est parvenue »

Le gouvernement allemand va examiner « avec l’urgence requise » la demande d’autorisation de la Pologne de transférer 14 chars lourds Leopard 2 à l’Ukraine, a indiqué un de ses porte-parole. « La demande nous est parvenue (…) Nous allons traiter la demande avec l’urgence requise conformément à la procédure prévue », a-t-il précisé.

13:46

Berlin va examiner la demande polonaise sur les chars Leopard « avec l’urgence requise », selon le porte-parole du gouvernement 

13:23

Les régions de Zaporijjia, Kharkiv, Donetsk, Dnipropetrovsk, Poltava, Kirovohrad, Sumy et Kherson placées en alerte aux raids aériens 

13:20

⚡️ L’Ukraine impose des sanctions à 21 membres du clergé de l’Église orthodoxe russe

Le président Volodymyr Zelensky a signé un décret approuvant une proposition du Conseil de sécurité nationale et de défense de sanctionner 21 dirigeants et prêtres de l’Église orthodoxe russe.

12:51

Ce que l’on sait des scandales de corruption qui secouent le gouvernement

Pour comprendre les démissions en chaîne, notre papier résumé à lire ICI.

12:20

Cinq gouverneurs et quatre vice-ministres démis de leurs fonctions 

Selon Taras Melnytchouk, représentant du gouvernement auprès du Parlement, les gouverneurs des régions de Dnipropetrovsk (centre), Zaporijjia (sud), Soumy (nord), Kherson (sud) et de la capitale Kiev vont quitter leurs postes. 

12:18

Des livraisons de chars allemands à l’Ukraine n’augureraient « rien de bon » prévient le Kremlin 

« De telles livraisons n’apporteront rien de bon à la relation » russo-allemande, a estimé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, jugeant que cela « laisserait une trace indélébile ». Une menace qui intervient au moment où la pression s’accroit sur Berlin pour autoriser l’envoi de ces blindés en Ukraine. 

11:42

Une démission de plus

Le vice-ministre du Développement des communautés et des territoires de l’Ukraine, Vyacheslav Negoda, a également annoncé sa démission sur Facebook. 

11:34

Des inspecteurs de l’AIEA dans la centrale nucléaire de  Khmelnytskyi 

Une mission permanente de surveillance de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a commencé ses travaux à la centrale nucléaire de Khmelnytskyi en Ukraine, selon le service de presse de l’Inspection nationale de la réglementation nucléaire d’Ukraine. La semaine dernière, les mêmes missions de l’Agence internationale de l’énergie atomique ont été lancées dans les centrales nucléaires du sud de l’Ukraine et de Rivne, ainsi qu’à la centrale de Tchernobyl. 

11:26

« Aidons l’Ukraine à gagner cette année », lance Boris Johnson 

L’ex-Premier ministre britannique a lancé un appel pour que les aides puissent permettre à l’Ukraine de gagner la guerre dès 2023 et non pas l’année prochaine ou la suivante.

11:20

Des chefs régionaux sur la sellette 

Le cabinet des ministres ukrainien doit examiner dans la journée le limogeage de cinq chefs d’administrations régionales de l’État. 

11:14

Démission du sous-ministre de l’Infrastructure

Ivan Lukerya a annoncé sa démission sur Facebook. Il était responsable du programme « Grande construction » et des directions régionales. 

11:05

Pacte de non-agression

Selon son président  Lukashenko, la Biélorussie, proche du régime de Moscou et qui sert de base arrière à l’armée russe, s’est vue proposer un pacte de non-agression avec l’Ukraine. 

11:02

Electricité coupée dans la région de Lviv 

10:55

Chars Leopard : Varsovie a demandé à Berlin son accord 

Le ministre polonais de la Défense a annoncé officiellement ce mardi avoir demandé à l’Allemagne son accord pour pouvoir envoyer des chars Leopard à l’Ukraine.

« L’Allemagne a déjà reçu notre demande d’accepter le transfert de chars Leopard 2 à l’Ukraine », a déclaré Mariusz Blaszczak sur Twitter, lançant également un appel à Berlin de se joindre « à la coalition de pays soutenant l’Ukraine avec des chars Leopard 2 ».

10:46

« La France, c’est un ennemi »

Le vice-président de la Douma, chambre basse du parlement russe, a dénoncé sur BFMTV la guerre économique et militaire que les pays occidentaux mènent contre son pays. « Bien sûr, la France pour nous c’est un ennemi », a expliqué Piotr Tolstoï en ajoutant: « La France mène contre mon pays une guerre économique depuis déjà huit ans, et la France fournit aux Ukrainiens des matériaux militaires. La France, comme l’Allemagne et d’autres pays de l’Europe qui participent à la guerre, côté ukrainien, de manière militaire ». Selon lui, cette implication des pays occidentaux est la raison pour laquelle il est actuellement impossible d’avoir « des négociations et de terminer la guerre ». 

10:35

Les avions russes facilement repérables par les satellites 

Les avions russes survolant le sud de l’Ukraine sont souvent visibles sur les images satellite gratuites. Selon les images recoltées, beaucoup de ces avions russes opèrent à partir de bases en Crimée. Le mouvement de chaque avion peut être vu en animant les bandes spectrales rouge, verte et bleue capturées par le satellite.

10:19

La Russie n’a pas changé ses objectifs, selon l’Otan

Le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg a estimé qu’il n’y avait « aucune indication » montrant que la Russie avait « changé ses objectifs » dans sa guerre contre l’Ukraine, lors d’une visite à Berlin. Il a réaffirmé l’importance de fournir davantage d’armes lourdes à Kiev pour l’aider à repousser les forces russes. 

09:48

L’Allemagne aidera Kiev à « gagner » la guerre, promet le ministre de la Défense

L’Allemagne soutiendra l’Ukraine afin qu’elle « gagne » la guerre contre la Russie, malgré l’absence à ce stade de décision sur l’épineuse question des livraisons de chars d’assaut Leopard à l’Ukraine, a déclaré le ministre de la Défense allemand. « Nous soutenons l’Ukraine pour qu’elle ne perde pas, pour qu’elle gagne cette guerre contre la Russie », a indiqué Boris Pistorius dans un entretien à la télévision allemande ZDF. Il a répété que la stratégie de l’Allemagne sur les chars était de ne pas faire « cavalier seul ». « Nous devons réfléchir soigneusement à ce que nous pouvons faire », a-t-il ajouté. Le ministre rencontre ce mardi le secrétaire général de l’Otan pour discuter notamment de cette question.

09:33

Le procureur général adjoint d’Ukraine démis de ses fonctions

Oleksiv Symonenko, le procureur général adjoint d’Ukraine, a été démis de ses fonctions, a annoncé le bureau du procureur général. Aucune raison n’a été donné pour justifier ce départ.

09:19

Démission du vice-ministre ukrainien de la Défense

Vyacheslav  Shapovalov vient d’annoncer sa démission en invoquant des « accusations de corruption dans les médias ». Vyacheslav Shapovalov était responsable de l’approvisionnement des troupes en nourriture et en équipement. Les prix de la nourriture pour les armées auraient été facturées près de trois fois le prix normal, selon les médias. Le ministère de la Défense a déclaré que la démission de Shapovalov était « un acte digne » qui aiderait à conserver la confiance dans le ministère. 

09:02

Encore des mouvements dans la hiérarchie militaire russe 

Selon le ministère de la Défense britannique, le général colonel Mikhail Teplinsky aurait été démis de ses fonctions de l’un des principaux commandants opérationnels russes en Ukraine. Teplinsky avait été  l’officier sur le terrain chargé du retrait plutôt réussi de la Russie de l’ouest du Dnipro en novembre 2022.  Selon le ministère, ce limogeage est une marque de plus des divisions persistantes au sein de la haute hiérarchie militaire russe alors que le général Valery Gerasimov est arrivé aux commandes. 

08:54

Yamaha donne des groupes électrogènes

La marque Yamaha vient de donner 215 groupes électrogènes portables pour l’Ukraine à l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Les générateurs ont déjà été transportés par avion en Ukraine. 

08:47

Vers une pause des discussions sur l’Otan entre la Finlande et la Turquie 

Le ministre finlandais des Affaires étrangères a évoqué une éventuelle pause dans les discussions avec la Turquie sur les ambitions finlandaises de rejoindre l’Otan, en raison des prochaines élections en Turquie.  Avec la Suède, la Finlande a été acceptée comme membre par l’alliance militaire, mais le processus n’a pas encore été ratifié par la Turquie. 

08:08

Démission d’un adjoint de Zelensky 

L’assistant du président Zelensky, Kyrylo Timochenko, chef adjoint du bureau présidentiel depuis 2019, supervisant les régions et les politiques régionales, a présenté sa démission sans donner aucune raison. Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine en février 2022, selon les médias ukrainiens, Timochenko a été impliqué dans plusieurs scandales liés à son utilisation personnelle de voitures chères. Ce dernier a nié toutes les allégations.

07:54

Premier vol pour un drone de combat ukrainien

Ce drone de combat est équipé d’un turboréacteur du constructeur ukrainien Motor Sich. Il vient d’effectuer son premier vol d’essai. Il dispose d’une capacité de frappe à longue portée. 

07:25

139 chars Léopard pourraient être fournis… Mais pas avant fin 2023 

L’entreprise allemande Rheinmetall, qui s’occupe de l’entretien et de la transformation des chars Leopard 1 et Leopard 2, a indiqué être en capacité de livrer 139 engins mais pas avant la fin 2023. Une vingtaine pourrait toutefois être livrée en avril-mai. 

07:19

Des militaires ukrainiens au Japon 

Les militaires ukrainiens qui ont reçu une formation au Cambodge pour maîtriser le travail avec des détecteurs de mines sont arrivés au Japon pour poursuivre leur formation. Le Japon doit remettre un premier lot d’équipements de déminage terrestre à l’Ukraine. 

07:15

Un mort et plusieurs blessés dans un bombardement près de Bakhmut 

Selon Pavlo Kyrylenko, chef de l’administration militaire de la région de Donetsk, une personne est morte dans un bombardement russe dans la nuit sur un immeuble résidentiel. Au moins deux autres personnes ont été blessées. 

07:07

Les  régions de Zaporijjia et de Kharkiv  passent en alerte aux raids aériens 

07:04

Après les chars, les avions de chasse ? 

La question de la fourniture des chars à l’Ukraine n’est pas encore réglée mais Dmytro Kuleba, le ministre des Affaires étrangères, a relancé l’idée de la fourniture d’avions de chasse. « Nous devons nous procurer tous les types d’armes nécessaires à la victoire », a-t-il lancé lors d’une intervention télévisée en ajoutant:  « La question des avions a bougé. Et si cela va vite alors nous obtiendrons le résultat rapidement ». Selon lui, des décisions pourraient être prises en février lors de la réunion dite de Ramstein avec les pays qui apportent de l’aide à l’Ukraine. En outre, il a assuré que le problème des livraisons de chars Leopard à l’Ukraine était sur le point d’être réglé. 

06:52

Les biens d’un milliardaire russe saisis

La Haute Cour anti-corruption d’Ukraine vient de saisir  les avoirs ukrainiens du milliardaire russe Mikhail Shelkov. Les actifs comprennent plusieurs appartements, des véhicules, des actions de société et de l’argent sur des comptes bancaires ukrainiens. 

06:50

L’UE en soutien à l’Ukraine

L’Union européenne a accordé lundi un nouveau financement de 500 millions d’euros pour des fournitures d’armements à l’Ukraine et a alloué 45 millions d’euros pour la formation des militaires ukrainiens dans l’UE.

06:49

Moins de cyberattaques en 2022… grâce à la guerre en Ukraine ?

« Au premier semestre 2022, les groupes cybercriminels ont fortement baissé leur activité », relève Mathieu Feuillet, sous-directeur opération de l’Anssi. « On pense que cela peut être lié à la guerre en Ukraine », avec un comportement « attentiste », une « guerre d’allégeance » entre les acteurs liés ou non à la Russie, ajoute-t-il.

06:21

Zelensky va remplacer des dirigeants après des affaires ou des soupçons de corruption

Dans sa dernière déclaration en vidéo, le président Zelensky a indiqué que certaines décisions ont été prises de remplacer certains hauts postes au gouvernement et dans les régions. Cela concerne des personnes « au sein des ministères et dans d’autres structures du gouvernement central, ainsi que dans les régions et au sein des forces de l’ordre ». 

Cette décision intervient après le limogeage de l’ex-ministre de l’intérieur soupçonné d’avoir détourné 400 000 dollars. 

05:37

Bonjour à tous

Bienvenue sur notre direct dédié à l’actualité de la guerre en Ukraine et à ses conséquences.