Glass Onion sur Netflix : ce changement que le réalisateur prévoit pour la suite

Rian Johnson pense déjà à la suite de Glass Onion, qui continue de cartonner sur Netflix. Et il y a déjà une chose qu’il aimerait changer…

C’est 400 millions de dollars qui ont été bien rentabilisés pour Netflix. Plus d’un mois après sa sortie sur la plateforme, le film Glass Onion continue de cartonner, se plaçant même dans le top 10 des originals les plus vus. En déboursant une telle somme pour acquérir les droits sur ce qui allait devenir une franchise fructueuse, le géant de la SVOD a dû faire avec un réalisateur un peu tatillon.

Rian Johnson a fait savoir dans de nombreuses interviews qu’il n’était pas fan du titre Glass Onion : une histoire à couteaux tirés, qui est une reprise du premier film qui introduit pour la première fois le personnage de Benoît Blanc (Daniel Craig). Une décision prise par Netflix pour faire comprendre aux fans du précédent opus qu’il s’agit d’une “suite”, dans le sens où on retrouve le célèbre détective à l’action.

Quid alors du troisième film, que Netflix a officiellement commandé ? “Ça m’a un peu agacé et je vais voir si on peut abandonner ce sous-titre par la suite. Le but et de faire un titre du type “A Benoit Blanc Mystery”. Il faut d’abord voir si la franchise a été vue par assez de personnes pour qu’elle rentre dans la culture populaire. Et là ils sauront de quoi on parlera quand on leur dira “Benoit Blanc”, a-t-il fait savoir à The Filmcast.

Un titre qui porte à confusion

Le choix de Netflix pour Glass Onion a permis aux gens de se retrouver dans cet univers étendu, mais cela a pu aussi créer de la confusion. L’exemple récent des Oscars en témoigne : le long-métrage a en effet été nommé dans la catégorie “Oscar du meilleur scénario adapté” là où le premier s’était retrouvé dans celle du “meilleur scénario original”.

La raison ? Il est considéré comme une suite – et comme toutes les suites – il se retrouve dans cette catégorie. Top Gun Maverick se retrouve d’ailleurs dans la même situation cette année. Si Glass Onion peut être considéré comme tel, Rian Johnson voit sa franchise comme une collection de stand alones (des films indépendants les uns des autres) qui n’ont comme seul point commun le personnage joué par Daniel Craig.