Galtier pas serein avant d’affronter le Bayern – Crumpe

L’entraîneur du Paris Saint-Germain, Christophe Galtier, a exprimé une certaine appréhension concernant les prochains matches des Rouge et Bleu.

Après une mise en jambe contre l’US Pays de Cassel (0-7) en Coupe de France, le Paris Saint-Germain va aborder une des parties de son calendrier les moins évidentes. Et ce, après avoir hérité de l’Olympique de Marseille pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, le 8 février prochain. Avant cela, les hommes de Christophe Galtier affronteront consécutivement Reims, Montpellier, Toulouse. Et retrouveront donc Monaco, et le Bayern Munich, lors du huitième de finale aller de Ligue des champions, le 14 février au Parc des Princes, après le Classique. Un programme chargé pour les Parisiens, face auquel le technicien sudiste a souhaité faire preuve de vigilance.

Voir aussi : Thauvin et l’OM, c’est catégorique !

« La saison dernière le PSG ne l’a pas emporté »

« Il y aura Toulouse, Montpellier, Reims dès la semaine prochaine. Malheureusement le calendrier est ainsi fait, a ainsi expliqué le coach parisien dans des propos relayés par RMC. Il y a ce tirage (face à l’OM en 8es le 7 février, ndlr) qui sera une magnifique affiche pour la Coupe de France, il faudra faire une grande performance au stade Vélodrome pour passer. Avec l’accumulation des matches on va jouer à partir de la semaine prochaine tous les trois, quatre jours. Il faudra qu’on soit très vigilants sur l’enchainement, l’aspect physique, la gestion de l’effectif. »

« Par rapport au tirage (contre l’OM), pour gagner ce trophée il faut de toute manière battre tous les adversaires qui se présentent. C’est Marseille, ça ne sera pas facile, mais on a l’ambition d’aller au bout, a ainsi affirmé Galette. La saison dernière le PSG ne l’a pas emporté, cette année il y a cette envie-là. Pour cela il faudra éliminer l’OM au stade Vélodrome, dans un enchainement de matchs évidemment difficile. », a-t-il ajouté.

A lire également : >>> PSG : Mbappé force l’admiration