Galéjades et Aramonades ont été goûtées sans modération !

Les bénévoles et plus particulièrement la troupe d’acteurs de l’Ocpa, impatiente de présenter leur nouveau spectacle Si les Aramonades m’étaient contées, ont fait le plein avec plus de 150 spectateurs, samedi après midi, sans compter ceux et celles qui ont assisté à la générale la veille au soir.

Cécile Calamel, présidente de l’Ocpa, a lancé le spectacle, et Marie-Claude Rinquin introduisait chaque tableau interprété par Claudine Jeton, Marie Cruanas, Gaby Verger et Guy Bordera. Ces derniers assurant le spectacle, au travers de scènes humoristiques mettant en lumière certains personnages du passé, “figues patrimoniales ayant réellement vécu à Aramon” précise Guy Bordera. Les Clémentine, Marie, Eugène et Julien ont donc enchaîné les sketches, Charlotte et le bal manqué, Le cocu, A pisse cigales, etc.

Des petites histoires souvent inspirés de galéjades réelles ayant été racontées par ces mêmes personnages, spectacle ponctué par quelques saynètes de fiction et chansonnettes connues du répertoire méridional mais réadaptées à la sauce aramonaise.

Les protagonistes ont également partagé un poème L’accent d’Aramon, inspiré de la pièce de théâtre La fleur merveilleuse de Miguel Zamacoïs, et que Guy a adapté pour Aramon.

L’après-midi, c’est terminé sous les applaudissements, spectateurs et acteurs ont partagé le verre de l’amitié offert par l’Office de la culture et du patrimoine d’Aramon.

Correspondant Midi Libre : 04 66 57 12 99