Forum Bourse SARTORIUS STED BIO – 26/01/2023 07:13:34 – 2022

Après une croissance extraordinaire en 2020 et 2021, Sartorius Stedim Biotech, partenaire de premier plan de lindustrie biopharmaceutique, a continué à croître plus rapidement que le marché dans son ensemble au cours de lexercice 2022. Selon les chiffres préliminaires, lentreprise a enregistré un pourcentage de croissance à deux chiffres de son chiffre daffaires et son résultat en glissement annuel. Pour lexercice 2023, Sartorius Stedim Biotech prévoit une nouvelle croissance et une rentabilité toujours élevée.

« Après deux années exceptionnellement dynamiques, les résultats de lexercice clôturé sont encore une fois solides. Malgré le contexte opérationnel complexe, nous avons enregistré une croissance générale pour lensemble de notre portefeuille et de nos zones géographiques. Par ailleurs, nous estimons avoir plus dun an davance sur notre programme à moyen terme. Sans surprise, en 2023, la tendance sera à un retour à notre schéma de croissance de base. Pour lexercice en cours, nous prévoyons une croissance du chiffre daffaires modérée et entendons maintenir notre marge bénéficiaire autour du niveau élevé enregistré lors de lexercice précédent. Alors que nous nous tournons vers lavenir, nous constatons que les facteurs dune forte croissance restent totalement intacts sur nos marchés. La demande en produits biopharmaceutiques est en hausse dans tous les domaines et toutes les régions et, dans le même temps, le secteur de la biotechnique connaît une phase dinnovation extraordinaire. Nous disposons dun excellent positionnement pour soutenir nos clients dans leurs projets et pour saisir les opportunités qui en découlent. Les investissements substantiels dans des capacités de production et des acquisitions capables détendre nos compétences resteront inscrits dans notre stratégie de croissance. Alors que notre évaluation fondamentale des tendances du marché à moyen terme na pas changé, nous revoyons à la hausse nos prévisions de chiffre daffaires pour 2025 pour atteindre 4,4 milliards deuros, ceci afin de refléter les changements de niveaux de prix induits par linflation. Dans le même temps, nous confirmons notre objectif de rentabilité avec une marge dEBITDA de plus de 35 % », a ainsi déclaré Joachim Kreuzburg, président du Conseil dadministration et président-directeur général.

Développement des activités du groupe1

Le chiffre daffaires a augmenté de 15,1 % à taux de change constant (croissance organique : +13,2 % ; croissance déclarée : +21,0 %) en glissement annuel pour atteindre 3 493 millions deuros durant lexercice 2022, porté par une forte croissance organique. Comme prévu, les acquisitions2 y ont contribué à environ deux points de pourcentage. Toutes les catégories de produit ont enregistré une hausse, tandis que les activités liées à la pandémie de Covid-19 ont fortement chuté par rapport à lexercice précédent. Les trois régions commerciales (EMEA3, Amériques et Asie | Pacifique) ont connu une expansion significative, la région Amériques en tête. Les restrictions en Chine face à la pandémie ainsi que la réduction des activités en Russie ont eu un impact relativement mineur sur la croissance.

Après deux années exceptionnelles en raison de la pandémie, les prises de commandes1 ont, comme anticipé, accusé une baisse en glissement annuel face à la normalisation de la demande et à la chute considérable des activités liées au Covid-19, atteignant 3 315 millions deuros (à taux de change constant : -13,0 %, déclaré : -9,5 %). En excluant les activités liées à la pandémie, les prises de commandes auraient légèrement augmenté. Les deux dernières années avaient été marquées par la forte demande des fabricants de vaccins, modifiant les habitudes de certains clients qui avaient passé des commandes plus importantes et plus longtemps à lavance quà laccoutumée.

LEBITDA courant a augmenté de 18,2 % pour sétablir à 1 221 millions deuros en 2022. La marge correspondante était de 35,0 % contre 35,8 % lors de lexercice précédent. En 2021, la marge avait été favorablement influencée par lévolution partiellement reportée des coûts, notamment en raison du nombre moindre de recrutements par rapport à la croissance du chiffre daffaires face à la pandémie et de la restriction des voyages daffaires. Conformément aux prévisions, ces postes de coûts se sont normalisés en 2022 et ont eu un effet défavorable sur la rentabilité. Les effets de prix du côté de lapprovisionnement comme des clients se sont largement compensés.

Le résultat net courant1 a atteint 797 millions deuros, soit une hausse de 15,8 % en glissement annuel. Le résultat net courant par action sest établi à 8,64 euros (exercice précédent : 7,46 euros).

Principaux indicateurs financiers

Sartorius Stedim Biotech présente toujours un bilan et une base financière très solides. Les capitaux propres se situaient à 2 514 millions deuros au 31 décembre 2022, soit un ratio de capitaux propres1 à hauteur de 49,6 % (31 décembre 2021 : 1 733 millions deuros et 43,9 % respectivement) ; lendettement brut sest établi à 1 136 millions deuros (31 décembre 2021 : 626 millions deuros). Lendettement net se montait à 1 029 millions deuros, soit un ratio dendettement net sur EBITDA courant1 à 0,8 (31 décembre 2021 : 402 millions deuros et 0,4 respectivement). Le flux de trésorerie provenant des activités dinvestissement se situait à -442 millions deuros contre -324 millions deuros en 2021. Le ratio dépenses dinvestissement (CAPEX) / chiffre daffaires atteignait 12,3 % (exercice précédent : 11,2 %).

Augmentation du nombre demployés

Au 31 décembre 2022, Sartorius Stedim Biotech comptait un total de 11 934 employés dans le monde, soit 1 525 personnes de plus quà la fin de lexercice 2021. Suite à une hausse significative au cours des six premiers mois de 2022, les nouveaux recrutements se sont ralentis en début de deuxième semestre, conformément aux prévisions.

Perspectives pour lexercice 2023

Après plusieurs années de performances exceptionnelles, Sartorius Stedim Biotech table sur une nouvelle croissance pour lexercice 2023 en dépit de la normalisation de la demande et du déclin anticipé des activités liées à la pandémie de Covid-19. Le chiffre daffaires consolidé devrait augmenter dun pourcentage faible à un chiffre. Hors activités liées au Covid-19, cette hausse devrait correspondre à un taux de pourcentage à un chiffre (dans la fourchette moyenne à élevée). Les acquisitions devraient contribuer à la croissance à hauteur d’environ un point de pourcentage. La marge dEBITDA courant du groupe devrait se situer approximativement au même niveau que lexercice précédent (35,0 %).

Lentreprise va poursuivre son programme complet dexpansion des capacités en 2023. Le ratio dinvestissement devrait se situer à près de 12,5 % et le ratio endettement net / EBITDA courant à environ 0,5. Ces projections ne tiennent pas compte des acquisitions potentielles.

Mise à jour des objectifs de chiffre daffaires à moyen terme pour lexercice 2025

Face aux grandes tendances de croissance toujours fortes sur son marché et aux perspectives ainsi positives pour lentreprise, Sartorius Stedim Biotech confirme ses prévisions de croissance fondamentales. Au vu de linflation accrue et des ajustements de prix qui en découlent, lentreprise réajuste mathématiquement ses prévisions de croissance à moyen terme et table à présent sur un chiffre daffaires de 4,4 milliards deuros en 2025 (contre 4 milliards deuros selon les précédentes prévisions). Sartorius Stedim Biotech prévoit datteindre cette hausse par le biais dune croissance organique, principalement, mais aussi à travers de nouvelles acquisitions.

Les perspectives du groupe pour la marge dEBITDA courant en 2025 demeurent inchangées à plus de 35 %. Les objectifs de marge prennent en compte les dépenses denviron 1 % du chiffre daffaires du groupe dans le cadre de la réduction de lintensité des émissions de CO2 de lentreprise.

Comme pour les exercices précédents, toutes les prévisions sont indiquées à taux de change constant. De plus, la directon note une augmentation du dynamisme et de la volatilité du secteur des sciences de la vie et de lindustrie biopharmaceutique ces dernières années, la pandémie de coronavirus ayant renforcé cette tendance. En outre, les prévisions présupposent que la situation géopolitique et économique mondiale, les chaînes logistiques, le taux dinflation et lapprovisionnement en énergie ne se dégraderont pas, et quaucune nouvelle restriction liée au coronavirus ne sera imposée. Par conséquent, les projections actuelles affichent une part dincertitude plus grande quà laccoutumée.