Football européen: L’AC Milan laminé par la Lazio et lâché par Naples

Au terme d’un match spectaculaire, Arsenal a dominé son rival Manchester United à la dernière minute du temps réglementaire (3-2) et poursuit sa folle course en tête du championnat anglais, comptant cinq points d’avance sur Manchester City, avec un match en plus à jouer.

AFP

Les visiteurs avaient réussi à ouvrir le score sur une superbe frappe de Marcus Rashford de 23 mètres (0-1, 17e), mais Arsenal avait immédiatement réagi, égalisant sur un centre parfait de Granit Xhaka pour la tête d’Eddie Nketiah, totalement oublié par Aaron Wan-Bissaka dans son dos (1-1, 24e).

Scénario inverse en début de seconde période où Bukayo Saka s’était facilement débarrassé de Christian Eriksen pour adresser une frappe enveloppée de 22 mètres hors de portée de David De Gea, qui avait anticipé du mauvais côté (2-1, 53e).

Mais la joie était de courte durée pour les Londoniens qui, après une parade d’Aaron Ramsdale devant Rashford (55e), a vu son gardien de gêner avec Takehiro Tomiyasu sur un corner, permettant à Lisandro Martinez de se jeter pour une tête plongeante et lobée victorieuse (2-2, 59e).

Mais il a fallu attendre la dernière minute pour voir Nketiah, d’une talonnade acrobatique, trouver à nouveau la faille (3-2, 90e), non sans quelques minutes de suspense offerts par la VAR pour un possible hors-jeu.

Ce succès conforte les Gunners qui, dans cinq jours, affronteront City en 16e de finale de Coupe d’Angleterre à l’Etihad, avant de les accueillir, en championnat cette fois, le 15 février à l’Emirates.