Festival du film britannique. À Dinard, la vie fictive d’Emily Brontë séduit jury et public

La 33e édition du Festival britannique de Dinard a consacré, ce samedi 1er octobre, Emily, le film d’époque de la réalisatrice Frances O’Connor, dans lequel elle imagine la vie de l’écrivaine britannique Emily Brontë, autrice des Hauts de Hurlevent.

Lire aussi : Dinard. Emily, pour un voyage vers la féminité

Le long-métrage a non seulement raflé le Hitchcock d’Or – prix décerné par le jury de l’événement – mais aussi la récompense attribuée par le public du festival.

Le prix d’interprétation féminine est aussi revenu à Emma Mackey ( vue dans Sex education, Mort sur le Nil ou encore Eiffel…) qui incarne la romancière à l’écran. En 2019 ( The Keeper) et 2021 (Limbo), le jury et le public étaient déjà tombés d’accord sur un même lauréat – il n’y avait pas eu d’édition, en 2020.

Des acteurs britanniques dans le jury

Six films étaient en compétition, à Dinard, parmi lesquels All my friends hate me, d’Andrew Gaynord, dont les acteurs ont reçu un prix d’interprétation collective, nouvelle récompense imaginée par le jury de cette 33e édition.

Lire aussi : Dinard. All my friends hate me : pour son atmosphère troublante

Ce jury, présidé par le comédien José Garcia, était composé des actrices Alice Pol, Oulaya Amamra et Sofia Essaïdi, du réalisateur Hugo Gélin et des acteurs britanniques George Blagden et Adrian Lester.

 

x