face à sa chute d’abonnés, la plateforme décide de se diversifier dans ce domaine bien précis

Alors que ses concurrents se sont dirigés vers le cloud gaming, Netflix tente d’attirer ses abonnés sur son service en se spécialisant dans le jeu mobile. Mais force est de constater que la situation est compliquée pour la firme dans ce domaine. En conséquence, le N rouge vient de passer la seconde afin de tenter de rattraper son retard.

Netflix et le gaming, c’est compliqué

Depuis le lancement de Netflix Games son service gaming en novembre 2021, Netflix peine à proposer une offre alléchante et attirer de nouveaux abonnés dans ses filets. Toujours vorace, la firme a développé sa branche du gaming afin de répondre à Amazon, Google et Apple et le cloud gaming respectivement via Amazon Luna, Google Stadia et Apple Arcade. Mais aussi afin de rester compétitive et de montrer à ses investisseurs qu’elle est en constante mutation.

Mais 10 mois plus tard, force est de constater que la mayonnaise ne prend pas entre Netflix et le gaming. Malgré les rachats de Night School Studio et de Next Games et la spécialisation dans le jeu mobile, moins d’1 % des abonnés au N rouge clique sur la catégorie jeux selon un rapport de CNBC présenté cet été. D’autre part, moins de 10 % des abonnés ont déjà téléchargé un jeu Netflix. C’est trop peu. Il faut dire qu’actuellement, le catalogue de titres proposés reste peu étoffé, avec seulement 24 jeux, dont une adaptation mobile de la série Stranger Things ou encore Oxenfree de Night School Studio. 

Rester compétitif, et développer des  jeux de “classe mondiale”

Afin de ne pas perdre le cap, Netflix vient ni plus ni moins d’ajouter un 3e studio attaché au développement de jeux vidéo. Mais à l’inverse des rachats de Night School Studio et de Next Games, le N rouge vient de créer un studio de développement interne, basé à Helsinki, en Finlande. Il sera dirigé par Marko Lastikka, vice-président de Zynga et également passé par EA.

Dans un communiqué officiel, Amir Rahimi, vice-président des studios de jeux Netflix, s’est félicité de cette avancée :

Cela marque une nouvelle étape dans notre vision de créer un studio de jeux de classe mondiale qui offrira, à nos centaines de millions de membres dans le monde entier, une variété de jeux originaux, délicieux et profondément engageants sans publicité ni achat in-app. Il est encore tôt, et nous avons encore beaucoup de travail à réaliser pour proposer une excellente expérience de jeu sur Netflix. Créer un jeu peut prendre des années, je suis donc fier de voir comment nous jetons régulièrement les bases de nos studios de jeux au cours de la première année, et j’ai hâte de partager ce que nous produisons dans les années à venir.

Ainsi, ce nouveau studio développera des jeux de “classe mondiale” sans publicité ni achat in-app. Cette annonce fait écho avec un récent partenariat avec Ubisoft qui se traduira par le développement d’un titre mobile autour de la licence Assassin’s Creed. La firme de Reed Hastings vise les 50 jeux pour son catalogue d’ici la fin de l’année 2022, soit plus de la moitié que ce qu’elle propose actuellement.