Eurobio Scientific limite ses pertes post-crise sanitaire

(AOF) – Eurobio Scientific (+5,4% à 18,34 euros), groupe français spécialiste du diagnostic médical in vitro présente aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel consolidé au 31 décembre 2022 de 152,5 millions d’euros, en recul de 17%. Les revenus sont en croissance de 15% sur son cœur d’activité hors COVID à 93,4 millions. Les activités exceptionnelles liées à la Covid ont rapporté 59,1 millions, en repli de 42%. L’activité Covid ne représente plus que 39% du chiffre d’affaires consolidé (contre 56% en 2021), dans un marché marqué par une forte baisse des prix de vente et des volumes de tests.

Midcap Partners salue une ” très belle publication ” avec un chiffre d’affaires de 152,5 millions d’euros, ” au-dessus de nos attentes situées à 142,1 millions d’euros”, et laissant ressortir ” une décroissance de ‘seulement’ 17% malgré la chute de plus de 40% de l’activité Covid-19 “. Midcap Partners réitère sa recommandation à l’achat, avec objectif de cours de 32 euros. Invest Securities abonde et cite l’exemple de Biosynex, dont le chiffre d’affaires a décliné de -49% dont -60% pour les ventes Covid.

Selon le bilan publié ce jour, la part des produits propriétaires sur le cœur d’activité progresse à 18% du chiffre d’affaires.

Les activités nouvelles sont portées d’une part par le renforcement de la R&D et des partenariats, mais surtout par les acquisitions réalisées en 2022. A ce titre, BMD, acquise en juin 2022, permet d’étendre à la zone Benelux la distribution des produits de diagnostic.

A fin 2022, la trésorerie d’Eurobio Scientific est supérieure à 85 millions d’euros, pour une dette financière nette de moins de 30 millions d’euros.

Ainsi, après avoir réalisé l’acquisition structurante de GenDx, Eurobio Scientific souligne qu’il ” conserve une structure financière lui permettant de poursuivre ses investissements et saisir d’éventuelles opportunités d’acquisition “.