« Eperona, l’oiseau du large » projeté en avant-première à Esquibien – Audierne



Dimanche matin, les jeunes acteurs de « Eperona, l’oiseau du large », ont pu, pour la première fois, se découvrir sur un grand écran lors de l’avant-première du film. « C’est trop bien ! » ; « Ça fait quand même bizarre » ; « Je n’aime pas m’entendre ! », a-t-on pu entendre, entre autres, comme commentaires de leur part.

On notait également la présence de quelques élèves de la section cinéma du lycée Jean-Marie Le Bris de Douarnenez qui ont assisté Gérard Mével, président des Films de l’Embarcadère et producteur du film, en tant qu’acteurs ou à la technique.

Un film « made in » Cap-Sizun

« Le tournage s’est très bien passé. Tout le monde s’est bien entendu », souligne Gérard Mével qui s’est inspiré de son séjour à Tahiti pour écrire une histoire où se mêlent cultures bretonne et tahitienne. Eperona, le héros, est le fils d’une Tahitienne et d’un Sénan. Passionné par Pablo Neruda, il s’est aussi inspiré du poète chilien pour évoquer l’attrait de son héros pour la poésie.

« Eperona, l’oiseau du large » a été tourné dans plusieurs communes du Cap-Sizun, de février à juillet 2022 durant les vacances scolaires. Outre plusieurs jeunes Capistes, Noé Szerbojm, un jeune acteur parisien et élève du Cours Florent, a été engagé pour tenir le rôle d’Eperona.

Projection publique mardi 27 décembre

Le thème du film étant la poésie, les acteurs ont profité de la venue de la chanteuse Isla, au mois d’avril, pour participer avec elle à des ateliers d’écriture. Certains des poèmes écrits au cours de ces ateliers ont été inclus dans le film.

S’il reste encore quelques petits réglages à mettre au point, notamment au niveau du son, la version finale du film sera bientôt prête. Une projection publique est prévue le mardi 27 décembre, à 17 h, au théâtre Georges-Madec à Esquibien.