Enfermé par erreur dans un sac mortuaire, il succombe en tentant de se libérer sur le trajet de la morgue

Déclaré mort par les médecins du service de soins palliatifs, Kevin Reid a été transféré à la morgue dans un sac mortuaire. Mais un docteur pense que cet Australien était alors encore vivant…

Avant de mourir, Kevin Reid a vécu un véritable cauchemar. Très malade, cet Australien de 55 ans a été déclaré mort le 5 décembre dernier par le personnel du Rockingham General Hospital. Mais le médecin des soins palliatifs n’a pas tout de suite rédigé d’acte de décès officiel, rapportent les médias locaux. Après avoir annoncé la terrible nouvelle à ses proches, le corps de Kevin Reid a été emporté à la morgue avant son enterrement. Le lendemain, le 6 septembre, un médecin autorisé à certifier le décès aurait trouvé des indices suggérant… que cet Australien aurait pu être emmené à la morgue alors qu’il était encore en vie, rapporte Business News.

Les employés de l’hôpital Rockingham Genera ont déclaré au médecin que le corps de Kevin Reid avait été transféré à la morgue dans un sac mortuaire et que l’homme avait été placé dans une position de repos, les yeux fermés. Sauf que dans la morgue, le médecin l’a retrouvé allongé dans une position différente. Le cadavre le Kevin Reid avait alors les yeux ouverts, du sang sur sa blouse et le sac mortuaire était ouvert. “Je crois que sang frais d’une nouvelle déchirure cutanée, la position des bras et les signes oculaires étaient incompatibles avec une personne qui était post-mortem à son arrivée à la morgue”, a écrit le docteur dans une note envoyée au médecin légiste.

Une enquête a été ouverte

La police du South Metropolitan Health Service a nié que Kevin Reid ait été placé vivant dans un sac mortuaire puis emmené à la morgue. Paul Forden, le directeur général du service de santé du pays, a également insisté sur le fait qu’un corps pouvait bouger après la mort. “J’ai parlé à des pathologistes seniors et à des médecins seniors, a-t-il déclaré au Telegraph. Le corps humain est un organisme complexe et en fait il y a des mouvements post-mortem, les fluides sont évacués proches de la mort.” Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur ce tragique incident.

x