En place (Netflix) : y aura-t-il une saison 2 ?

Grand succès sur Netflix en France, En place s’achève sur un cliffhanger haletant. La série de Jean-Pascal Zadi aura-t-elle droit à une saison 2 ? On vous dit tout !

Après avoir rêvé d’organiser la première grosse marche de contestation noire en France dans Tout simplement noir, Jean-Pascal Zadi essaie de s’incruster à l’Élysée ! Ce pitch improbable, c’est celui de sa nouvelle série co-écrite avec François Uzan. Disponible sur Netflix depuis le vendredi 20 janvier 2023, En place suit les mésaventures de Pascal Blé (Jean-Pascal Zadi), un éducateur de Bobigny engagé en dernière minute dans la campagne présidentielle avec l’aide d’un conseiller véreux (Eric Judor). Boostée par un casting de rêve (Marina Foïs, Panayotis Pascot, Fadily Camara, Fary, Pierre-Emmanuel Barré), la série se hisse au sommet du Top 10 des productions originales les plus regardées en France sur Netflix.

Le succès incontestable d’En place devrait très certainement engager le géant du streaming à renouveler son contrat avec Jean-Pascal Zadi. Une deuxième saison n’a pourtant pas été (encore) validée. Comme elle l’a fait avec d’autres énormes cartons (Sandman, Mercredi), la plateforme tranchera en fonction des audiences du programme au bout d’un mois. En place, saison 2 ? Jean-Pascal Zadi y croit dur comme fer. “Clairement, je vois Stéphane Blé à l’Élysée, je veux montrer concrètement l’exercice du pouvoir“, insiste le cinéaste en interview avec Le Figaro TV Magazine.

Pourquoi Jean-Pascal Zadi a-t-il décidé de faire une série politique sur Netflix ?

Nourri à la comédie française des années 70-80, Jean-Pascal Zadi apporte une belle contribution au genre. “Mon idée était de partir d’un éducateur qui rabâche tout le temps la même chose aux petits jeunes : ‘il faut rêver grand, il faut oser’, explique l’acteur césarisé à nos confrères du Figaro. Il se présente à la présidentielle juste pour montrer qu’il ne faut pas se mettre de limites, puis il est pris à son propre jeu, c’est l’engrenage. Entre les lignes du scénario d’En place se dessine également l’autoportrait de son auteur : “Je viens d’un milieu défavorisé, je suis noir… On m’a toujours mis des barrières : ‘Ce métier n’est pas pour toi’, ‘Ne pense même pas à parler à cette meuf’… Et j’ai compris que les meilleures choses me sont arrivées quand j’en ai eu assez d’être bridé et que j’ai osé rêver.”