Électronique: lean manufacturing et développement durable | Économie

Electronique: lean manufacturing et developpement durable hinh anh 1Vu Trong Tai, le directeur général de RX Tradex. Photo: nguonluc.com.vn


Hanoï (VNA) – À la suite de la pandémie de Covid-19, l’industrie électronique vietnamienne cherche à réduire les coûts et à économiser de l’énergie pour optimiser la production. Les entreprises domestiques renforcent leur conquête des marchés internationaux et améliorent leur compétitivité dans la chaîne de valeur mondiale.

L’industrie électronique du Vietnam reste attractive pour les investisseurs étrangers. Actuellement, des multinationales telles que FOXCONN, Samsung et Apple ont commencé à produire des tablettes au Vietnam.

Du 14 au 16 septembre, à Hanoï, dans le cadre du salon international de l’électronique – Nepcon Vietnam 2022, la société RX Tradex, en collaboration avec l’Association des entreprises électroniques du Vietnam et l’Association des technologies de l’information et de la communication de Singapour, a organisé le forum “Lean Manufacturing 4.0 et Développement Durable”.

«Nepcon Vietnam 2022 fait partie d’une série d’expositions sur l’électronique organisée à l’échelle mondiale. L’occasion pour les entreprises électroniques de découvrir les technologies dernier cri et les nouvelles tendances. Pour améliorer leur productivité et leur qualité, et être compétitives sur le marché mondial, les entreprises vietnamiennes doivent investir davantage dans les technologies. Nepcon leur offre des opportunités de se rencontrer et d’établir de nouveaux partenariats», a déclaré Vu Trong Tai, le directeur général de RX Tradex.

De nombreuses multinationales ont l’intention de délocaliser leur production au Vietnam. En août dernier, Boeing a organisé la conférence «Boeing Aerospace» au Vietnam. Ce géant américain veut établir dans notre pays «un écosystème de fournisseurs de composants» et incite ainsi les entreprises locales à fabriquer des produits électroniques de haute technologie.

Cependant, l’arrivée des entreprises étrangères rend plus acharnée la concurrence sur le marché vietnamien, ce qui oblige les entreprises domestiques à optimiser leur production et à recourir à de nouvelles technologies pour rattraper les fournisseurs dans une même chaîne de valeur, comme l’a remarqué Dô Thi Thuy Huong, membre du comité exécutif de l’Association des entreprises électroniques du Vietnam.

«Au Vietnam, la plupart des fabricants pour les grandes entreprises sont des petites et moyennes entreprises. Celles-ci ont du mal à accéder aux nouvelles technologies, ainsi qu’aux emprunts bancaires. Elles ont donc besoin du soutien du gouvernement pour pouvoir se doter des technologies dernier cri, mais aussi pour que leur personnel soit formé à l’industrie 4.0», a-t-elle indiqué.

Le Vietnam est le 12e plus grand exportateur d’électronique au monde et le 3e en Asie du Sud-Est avec un chiffre d’affaires estimé à des dizaines de milliards de dollars par an.-VOV/VNA

x