Éducation nationale et Cloud souverain : une alternative française (…)

Les acteurs du collaboratif en France se félicitent de la décision du gouvernement qui clarifie l’usage des suites non Européennes pour l’Éducation. La solution Twake, développée par Linagora en France, en fait partie.


Un an jour pour jour après la prise de position des #Fab8 composé des éditeurs français de solutions en capacité de remplacer les suites bureautiques Microsoft 365 et Google Workspace, à savoir Jalios, Jamespot, Netframe, Talkspirit, Twake, Whaller et WIMI, la dynamique d’un Cloud souverain et du respect des lois Européennes s’accélère.

En effet, le gouvernement a répondu au député Philippe Latombe qui posait une question à l’Assemblée Nationale sur le bien fondé dans l’Éducation Nationale de s’équiper des suites de Microsoft365 et de Google Workspace. Le député a opposé deux motifs : la gratuité d’une part et la conformité au RGPD d’autre part. La réponse du gouvernement a été très claire.

Concernant la gratuité, le gouvernement a rappelé que “dans un souci de bonne administration et dans la mesure où de tels contrats peuvent avoir une incidence à terme sur la concurrence, les personnes publiques veilleront toutefois à circonscrire l’objet de ces contrats, à en limiter leur durée et, à ne pas octroyer d’exclusivité à l’opérateur économique afin de permettre à d’autres concurrents de bénéficier des gains notamment d’image en résultant”. La gratuité à durée illimitée au sein de l’Éducation Nationale est donc directement visée.

Concernant le RGPD, le gouvernement a rappelé la doctrine de l’État portée par la DINUM à savoir, stopper les déploiements de Microsoft 365 et Google Workspace : “Le ministère a ainsi demandé d’arrêter tout déploiement ou extension de cette solution, ainsi que celle de Google, qui seraient contraires au RGPD“.

Cette clarification du gouvernement pose maintenant un cadre qui aide l’Éducation Nationale à prendre le chemin de la souveraineté numérique et à se tourner vers les solutions alternatives.

Le collectif #fab8 (Jalios, Jamespot, Netframe, Talkspirit, Twake, Whaller et WIMI) rappelle que leurs solutions répondent à la fois aux exigences fonctionnelles pour remplacer les acteurs en place, mais également aux exigences en termes de sécurité des données, sécurité juridique, car 100% souveraines.

Pour le collectif : « La doctrine “Cloud au centre” peut être mise en œuvre très rapidement, au sein de l’Éducation Nationale, avec les solutions portées par les #fab8, car elles sont opérationnelles dès aujourd’hui, étant déjà déployées auprès de millions d’utilisateurs, chacune avec ses spécificités et ses avantages respectifs. »

Twake fait partie du collectif Fab8 ! Twake une alternative open-source à Microsoft Teams. Cette plateforme de collaboration simple et sécurisée améliore la productivité de votre équipe. Entièrement conforme au RGPD. Développée et hébergée en Europe.

Les agents de l’État peuvent donc dès à présent choisir ces acteurs dynamiques pour réussir leur transformation digitale dans des courts délais, conformément au défi imposé par la doctrine du Cloud au centre.

Les dirigeants de ces champions français de la Digital Workplace ont pleinement conscience de l’enjeu et sont ainsi prêts à développer de nouvelles coopérations technologiques et stratégiques visant à accélérer l’adoption de leurs technologies et offrir à l’Éducation Nationale l’appui d’acteurs de proximité.