«Dirty Dancing»: Patrick Swayze et Jennifer Grey se détestaient

Tout les opposait. Film culte du cinéma, «Dirty Dancing» est toujours un immense succès, même des années après sa sortie. Pourtant derrière l’image romantique de ce couple phare, les tensions se font ressentir. Surtout pendant le tournage, qui n’a pas été de tout repos… Amoureux transi à l’écran, Patrick Swayze et Jennifer Grey se détestent dans la vie de tous les jours.

À plusieurs reprises, leurs disputes interrompent le tournage du film. Menaçant même sa sortie dans les salles obscures. Mais pourquoi les interprètes de Johnny et Bébé ne s’entendaient-ils pas ? Selon plusieurs personnes, les acteurs travaillaient différemment. D’un côté, Patrick Swayze, toujours pro et strict. De l’autre, Jennifer Grey, émotive et un peu tête en l’air. Avec ces deux caractères, il est difficile de trouver un terrain d’entente.

«Dirty Dancing»: les propos chocs de Patrick Swayze et Jennifer Grey

Ayant huit ans de moins que l’acteur, Jennifer Grey était moins sur d’elle lors des prises. C’est ce que raconte Linda Gottieb, productrice de «Dirty Dancing»: «Il avait l’impression qu’elle était faible», dit-elle au Huffington Post. «Elle pleurait facilement, elle était émotive et il s’est en quelque sorte un peu moqué d’elle.»

Des propos confirmés par Patrick Swayze lui-même: «Elle semblait particulièrement émotive, éclatant, parfois en sanglots si quelqu’un la critiquait. D’autres fois, elle nous forçait à refaire des scènes encore, et encore quand elle se mettait à rire.»

De son côté, Jennifer Grey explique à The Hollywood Reporter qu’elle a eu le même ressenti: «Son intrépidité et ma peur de tout ensemble, c’était comme un mariage où vous avez deux opposés. Il aurait pu faire n’importe quoi et moi j’avais peur de faire n’importe quoi.»

«Dirty Dancing 2» en production

Malgré leur mésentente, «Dirty Dancing» est un véritable chef-d’œuvre et a marqué des générations entières. Le grand film s’apprête à faire son retour au cinéma. En effet, une suite est en production. Jennifer Grey est également la productrice et va reprendre son rôle de Bébé.

Quant à celui de Patrick Swayze (décédé en 2009) dans ce second volet, l’actrice de 61 ans, explique qu’on ne peut pas remplacer l’irremplaçable: «Tout ce que je peux dire, c’est qu’on peut pas remplacer quelqu’un qui n’est pas parmi nous. Il ne faut jamais tenté de reproduire quelque chose de magique. Il faut juste prendre un chemin différent.»

x