Des milliers de manifestants soudanais défilent vers le palais présidentiel à l’occasion de l’anniversaire du coup d’État

Des dizaines de milliers de manifestants ont marché mardi vers le palais présidentiel soudanais à Khartoum pour célébrer le premier anniversaire d’un coup d’État qui a stoppé la transition du pays vers la démocratie.

Les services Internet ont été bloqués, selon le groupe de surveillance Netblocks. Les manifestants ont brûlé des pneus sur les principales autoroutes et ont scandé : “Le pouvoir appartient au peuple, l’armée doit être dans des casernes”, ont déclaré des journalistes de Reuters.

Selon des journalistes, des manifestants marchant du sud de Khartoum vers le palais et du centre d’Omdurman vers le pont reliant la ville à la capitale ont fait face à des gaz lacrymogènes tirés par les forces de sécurité.

La prise de contrôle militaire a stoppé la transition du Soudan vers la démocratie après l’éviction d’Omar el-Béchir en 2019, aggravant les problèmes d’une économie déjà en difficulté. Les donateurs étrangers ont rapidement rompu leurs liens, la monnaie a chuté et le gouvernement a augmenté les impôts, déclenchant de nombreuses grèves.

Un an plus tard, les chefs militaires soudanais n’ont pas réussi à nommer un Premier ministre, tandis que les loyalistes islamistes de Bashir, qui ont été écartés du gouvernement, sont revenus. Bashir est en prison dans l’attente de son procès pour des accusations qu’il nie liées au coup d’État qui l’a amené au pouvoir en 1989 et à la guerre du Darfour au début du siècle.

La violence tribale a éclaté dans tout le pays, y compris dans l’État du Nil Bleu la semaine dernière, où jusqu’à 250 personnes ont été tuées, selon les Nations Unies.

Les généraux, qui disent qu’ils démissionneront si un gouvernement est formé, négocient avec la coalition des forces pour la liberté et le changement qui était au pouvoir avant le coup d’État.

Les pourparlers sont soutenus par l’ONU et l’Union africaine, ainsi que par le “Quad” des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis.

x