Cyberpunk 2077 : un des plus gros défauts du jeu corrigé dans le DLC ?

CD Projekt RED s’exprime sur ce que de nombreux joueurs estiment être le plus gros défaut du jeu. Peut-on s’attendre à ce qu’il soit corrigé dans le DLC Phantom Liberty ?

Le lancement chaotique de Cyberpunk 2077 est désormais derrière lui. Le jeu a essuyé de vives critiques lors de sa sortie en décembre 2020 à cause de nombreux problèmes techniques, d’une pléthore de bugs et des versions consoles jugées honteuses. Depuis, le RPG de CD Projekt RED a eu le droit à une véritable rédemption grâce à la sortie du patch next-gen ô combien salvateur et l’essor de la série Netflix Edgerunners. Pour autant, une critique persiste encore à ce jour sur l’un des aspects importants de Cyberpunk 2077 et les développeurs donnent raison aux joueurs.

CD Projekt répond à une grosse critique de Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077 était plein de promesses avant son lancement. Monde ouvert, ville vivante, personnalisation et histoire à embranchements dont le dénouement dépend des choix du joueur… le studio polonais ne manquait pas d’arguments avant sa sortie. Pourtant, de nombreuses personnes ont été très déçues sur l’un des aspects narratifs du jeu. Beaucoup s’accordent en effet à dire que l’histoire du RPG est beaucoup trop linéaire, peu importe les décisions prises au cours de l’aventure ou le background de départ. Paweł Sasko, directeur des quêtes du jeu, s’est exprimé pour la première fois sur cette critique. 

Dans un récent stream sur Twitch, l’employé de CD Projekt RED a en effet été interrogé sur la linéarité de Cyberpunk 2077. D’après lui, les remarques des joueurs sont « complètement justifiées » et même s’il existe assez de mécaniques pour avoir deux parties bien différentes, il admet que « ce n’est pas suffisant. » Selon lui, les fans s’attendaient de base à beaucoup plus en raison de la construction de The Witcher 3 qui éclipse toute la non-linéarité de CP 2077 qu’il juge être présente en « quantité folle. »

Cyberpunk 2077 suite

Une erreur corrigée dans le DLC Phantom Liberty ?

Il justifie le manque manque d’embranchements par une certaine incapacité des joueurs à voir le jeu dans son ensemble. « Il y a des tas de grands embranchements narratifs dans Cyberpunk 2077 mais vous voyez ces chemins de façon différente. Je pense que les petits embranchements n’étaient pas assez satisfaisants », a-t-il ajouté pendant cette même prise de parole.

Est-ce que CD Projekt RED améliorera ce point dans l’extension Phantom Liberty ? Sasko promet que les équipes de développement feront mieux à l’avenir et savent déjà comment y remédier. Pour rappel, Cyberpunk 2077 recevra un énorme DLC payant dans le courant de l’année. Le studio polonais ne lésine pas sur les moyens pour en faire quelque chose d’encore plus grand que les contenus additionnels de The Witcher 3. Peut-être qu’il y aura cette fois encore plus d’embranchements que dans le jeu de base ? Il faudra attendre une nouvelle présentation plus gourmande du DLC pour avoir de plus amples détails.