Cyberpunk 2077 – L’extension Phantom Liberty sera la plus coûteuse extension développée par CD Projekt. Un bon signe.

Plus longue qu’un jeu ?

Après avoir connu l’enfer, la haine, les moqueries et mille autres mots et maux, Cyberpunk 2077 a progressivement redressé la situation par le biais d’un travail considérable. Et aujourd’hui, porté par la série d’animation Edgerunners, on aurait presque envie de dire que le titre a laissé derrière lui son passé tragique… ou presque…

Oui presque car, malgré un retour spectaculaire sur le devant de la scène, Cyberpunk 2077 a dû sacrifier ses ambitions multijoueur et retarder son planning vis-à-vis de son extension en échange. Et ce n’est qu’en cette année 2023 que l’extension « Phantom Liberty » verra le jour, à des kilomètres du planning initial. Pour rappel, ayant abandonné les versions PS4 et Xbox One au passage, cette extension majeure mettra à nouveau V en avant, toujours accompagné du charismatique Johnny Silverhand, dans une affaire qui le conduira à servir sa patrie les Etats-Unis d’Amérique, dans une aventure que CD Projekt promet comme originale et fruit d’un nouveau style d’intrigue. Plongeant dans le feu d’une révolution, cette extension n’est toutefois guère plus bavarde se contentant de susciter un autre feu, celui de l’impatience des fans.

Et aujourd’hui encore, l’heure ne sera réglée que sur l’horloge des promesses supplémentaires. Car au cours d’une entrevue avec Parkiet, le responsable des relations investisseurs, Marek Bugdoł, s’est exprimé à propos de l’extension.

En effet, celui-ci, forcément très porté sur la finance, s’est étalé sur le budget du titre qui sera, évidemment sans surprise, l’extension la plus onéreuse jamais réalisée par le studio polonais. Sans surprise car, concrètement, si l’extension Blood & Wine de The Witcher 3 proposait déjà un contenu plus qu’impressionnant pour une durée de vie oscillant entre 20 et 40 heures de jeu, celle-ci n’atteignait pas les besoins technologiques d’un titre comme Cyberpunk 2077.

Néanmoins, au vu des promesses effectuées par CD Projekt, qui en profite pour annoncer que le développement se passe très bien, sans se prêter au jeu de la date de sortie pour autant (traumatisme es-tu là ?), on peut en déduire que l’extension annoncée comme majeure n’aura pas lésiné sur les efforts afin d’ouvrir un nouveau terrain de jeu.

L’impatience peut donc être de la partie. CD Projekt semble bel et bien préparer quelque chose de costaud et il se pourrait qu’il s’agisse d’un chant du cygne rédempteur. Bonne nouvelle pour les joueurs et joueuses.

[Source : WCCFTech]