Cuure, la cure de compléments alimentaires personnalisée







Cuure est une start-up ayant pour objectif d’améliorer la santé et le bien-être de chacun via une expérience personnalisée de compléments alimentaires. Avec une application qui propose un suivi et des téléconsultations, leur modèle repose sur la science et la technologie. La start-up a récemment levé 10 millions d’euros pour renforcer sa technologie.

« Plus de la majorité des cures qui sont commencées sont abandonnées très rapidement. L’expérience peut être fastidieuse. » Voilà ce qu’affirme Hugo Facchin, co-fondateur et CEO de Cuure. L’objectif est de rendre cette tâche moins fastidieuse à l’aide de sachets de compliments alimentaires tout-en-un. La start-up propose une cure personnalisée de 30 jours afin de résoudre certaines problématiques de santé ou de bien-être rencontrées par les consommateurs.

Cuure, la rencontre entre la science et la technologie

Lancée en 2019 par Hugo Facchin et Jules Marcilhacy, Cuure est une start-up proposant des cures de compléments alimentaires. Proposant une application mobile en plus de ses compléments, elle vise à suivre la consommation des individus et à leur proposer des téléconsultations avec des nutritionnistes.

L’expérience commence avec un test en ligne d’une soixantaine de questions afin d’identifier les habitudes et les problématiques des consommateurs et, ainsi, leur proposer une cure adaptée. L’objectif du suivi consiste à mesurer l’impact ou l’absence d’impact des compléments proposés. C’est également l’occasion de valider si l’algorithme est efficient ou non.

Le marché des compléments alimentaires s’est étendu à partir des années 80. « Le marché, depuis, est globalement en constante croissance », rappelle Hugo Facchin. Aujourd’hui, Cuure fait 40% de son chiffre d’affaires hors de France. C’est une entité européenne qui propose déjà ses produits à l’étranger.

Une levée de fonds de 10 millions d’euros

En septembre dernier, Cuure a levé 10 millions d’euros. Les principaux enjeux sont de concevoir une réelle expérience pour accompagner le consommateur. La start-up prévoit d’investir dans la recherche et le développement, mais aussi dans leur technologie. Un autre enjeu : développer l’expertise scientifique.

Grâce à cette levée de fonds, Cuure ambitionne d’étendre ses canaux de distribution et d’investir sur le socle opérationnel et fonctionnel. Cela vaut également pour la culture salariale et le recrutement de nouvelles têtes. L’objectif principal de la start-up est d’ « avoir des process qui ont la capacité de suivre de manière robuste la cadence de croissance et de développement de Cuure », conclut Hugo Facchin.