Créer une adresse e-mail jetable

De nombreux services Web gratuits nécessitent une inscription et une adresse e-mail. Celui-ci est souvent utilisé pour confirmer votre inscription… mais pas seulement. En effet, liée à un nom, un âge et quelques autres données personnelles comme une localisation, cette adresse email prend de la valeur et peut être revendue à d’autres services, qui peuvent alors vous bombarder de messages commerciaux ou de spam. Même si vous souhaitez essayer un nouveau site Web ou un nouveau service qui nécessite une inscription, il est préférable de fournir une adresse jetable. Il est valable pour une durée limitée et vous permet d’accéder au site Web que vous souhaitez et d’évaluer sa fiabilité sans révéler l’adresse e-mail que vous utilisez au quotidien. Et si le site ou le service testé vous semble enfin utile, rien ne vous empêche de changer cette fois l’adresse que vous avez renseignée lors de votre inscription en votre véritable adresse e-mail.

Comment fonctionne une adresse e-mail jetable ?

Les services postaux à sens unique ou temporaires existent depuis longtemps. Ils sont conçus pour contrecarrer la pratique du spam (e-mail commercial non sollicité). Tous reposent sur une méthode simple. L’utilisateur dispose d’une adresse e-mail volatile dont la durée de vie varie entre quelques minutes et un mois. L’inscription n’est bien sûr pas nécessaire pour l’utilisation. Le service fournit un nom de domaine (par exemple (@yopmail.com) et vous permet de définir l’adresse de votre choix. Aucun mot de passe n’est requis. Et comme il s’agit d’un vrai email, vous pouvez utiliser la vérification des emails entrants à cette adresse. Pratique si vous recevez un email de confirmation avec un lien cliquable pour confirmer votre inscription. Si vous n’avez plus besoin de cette adresse, elle sera automatiquement supprimée du service de courrier jetable. Elle n’existe plus ! Vous pouvez créer gratuitement autant d’adresses que vous le souhaitez. Et si jamais vous avez besoin de mettre la main sur celle que vous avez définie par exemple pour vous inscrire sur un site ou un forum, il vous suffit de la recréer de toutes pièces à l’identique Attention : une adresse ainsi générée n’est pas protégée par un mot de passe, et le contenu de la boîte de réception est accessible à toute personne qui la connaît.

Il existe plusieurs services de messagerie éphémères ou jetables. Le plus connu reste YopMail, mais vous pouvez aussi compter sur TrashMail (littéralement courrier poubelle en français), qui propose une adresse email gratuite pendant un mois, MailDrop, qui ne conserve qu’une dizaine de messages maximum en boîte de réception, ou 10minuteMail, qui délivre à son tour une adresse fictive qui n’est valable que 10 minutes (ou 20 minutes si vous le souhaitez).

Comment créer une adresse email éphémère avec YopMail ?

Disponible dans une interface en français, YopMail est facile à utiliser et offre plusieurs options pratiques. Les adresses ne sont jamais réellement créées ou supprimées ici. Seuls les messages qui y sont contenus sont supprimés au bout de huit jours.

Ouvrez votre navigateur web habituel et rendez-vous sur le site YopMail. Dans la case jaune à gauche, entrez l’adresse e-mail que vous souhaitez utiliser. Par exemple, utilisez le nom du site Web ou du service pour lequel vous avez besoin d’une adresse fictive suivi de votre prénom comme [email protected] Cliquez ensuite sur le bouton Vérifier le courrier.

Si tout va bien, une nouvelle page apparaîtra avec une boîte de réception vide. En revanche, si la boîte de réception contient des messages, cela signifie que quelqu’un d’autre a déjà utilisé cette adresse. Il est recommandé d’en imaginer un nouveau pour éviter les malentendus.

YopMail propose également un alias unique propre à chaque boîte de réception. Vous pouvez donc l’utiliser à la place de l’adresse YopMail pour vos inscriptions et ne pas dévoiler votre adresse YopMail. Les e-mails envoyés à cet alias seront redirigés vers votre messagerie YopMail. Mais il est impossible de connaître le contenu de la boîte de réception uniquement avec l’alias. Ceci est répertorié en haut à gauche de la page juste en dessous de l’adresse YopMail que vous avez spécifiée. Sélectionnez-le et copiez-le dans le presse-papiers (Ctrl + C sous Windows ou Cmd + C sous macOS).

Vous pouvez maintenant utiliser cet alias comme adresse e-mail pour vous inscrire sur un site Web, un service en ligne ou un forum, par exemple.

Attention : YopMail est parfois victime de sa notoriété. Certains sites Web identifient et rejettent les adresses @yopmail. Pour contrer cette mésaventure, le service propose différents espaces. Vous pouvez donc changer votre adresse @yopmail.fr en remplaçant des domaines comme @cool.fr.nf, @jetable.fr.nf, @nospam.ze.tc, @nomail.xl.cx, @mega.zik.dj ou encore préférez @speed.1s.fr. La liste des domaines disponibles se trouve sur la page d’accueil de YopMail dans le volet inférieur gauche sous la mention Domaines alternatifs. Tous les e-mails envoyés à votre adresse arrivent dans la boîte de réception de votre adresse YopMail d’origine, quel que soit le nom de domaine choisi.

Source : Editeur et Internet

De nombreux services Web gratuits nécessitent une inscription et une adresse e-mail. Celui-ci est souvent utilisé pour confirmer votre inscription… mais pas seulement. En effet, couplée à un nom, un âge et quelques autres informations personnelles comme une localisation, cette adresse email prend de la valeur et peut être revendue à d’autres…