Côte d’Ivoire : Huit (8) secteurs participent à des ateliers de co-construction du plan national de formation de moralisation de la vie publique

Le Ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte Contre la Corruption (MPBGLC) en collaboration avec le cabinet Deloitte a entrepris de déployer un « Plan National de Formation dans le domaine de la Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption » à l’attention des différentes catégories de la population ivoirienne.

En effet, malgré les actions vigoureuses de sensibilisation, de communication et de répression menées par les institutions et structures étatiques pour combattre la mauvaise gouvernance en général et la corruption en particulier, ces fléaux continuent de porter un préjudice à la société et au tissu économique national. Ainsi, la question de la gouvernance est devenue une préoccupation pour tous les acteurs nationaux.

C’est dans ce contexte que le MPBGLC dont la mission est de communiquer, sensibiliser, faire la promotion des valeurs de probité et renforcer les capacités, a entrepris d’élaborer un « Plan National de Formation portant sur la Gouvernance et la Lutte contre la Corruption » à l’attention des différentes catégories de la population ivoirienne.

En vue de concevoir un catalogue de modules de formation qui prend en compte les besoins réels des cibles en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, le MPBGLC et le Cabinet DELOITTE ont organisé durant neuf (9) semaines, huit (8) ateliers de co-création avec la participation respective des grandes et moyennes entreprises ; des Rois et Chefs communautaires, des Communautés religieuses, des ONG et la Société civiles ; des organes de contrôle et autres Institutions de l’Etat ; des PCA, DG des entreprises publiques, Conseil de Gestion et DG des Établissements publics ; des cadres dirigeants des ministères et entités territoriales ; des membres du Gouvernement et membres des cabinets de la Présidence et du Premier Ministre ; des Partis politiques et syndicats de travailleurs ; des Acteurs de l’éducation et de la formation ainsi que la Presse, médias et les acteurs culturels.

 

A l’occasion des séances de co-création, le Ministre de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, Monsieur Epiphane Ballo ZORO, n’a pas manqué d’indiquer les enjeux de telles assises, qui selon lui, déboucheront sur l’élaboration d’un Plan National de formation permettant non seulement le renforcement de capacités des gestionnaires et administrateurs des entités publiques et privées ainsi que des acteurs sociaux ; mais aussi et surtout contribuera à une meilleure prise de conscience su les dangers du fléau de la corruption à l’effet de moraliser la vie publique. Ce plan de formation, baptisé ‘’Moralis’’, se veut inclusif et participatif en vue d’impliquer aussi bien les acteurs publics que privés dans la lutte contre la corruption et la promotion de la bonne gouvernance.

Au cours de chaque atelier, les différents participants se sont exprimés sur les quatre (4) thématiques que sont la Bonne gouvernance, le Leadership, l’induction training et la lutte contre la corruption et infractions assimilées ; à partir d’un questionnaire qui leur a été administré. Sur la base de toutes ces informations recueillies, le Cabinet Deloitte aura la charge d’élaborer un module de formation et le soumettra au Ministère de la Promotion de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption dans le but de trouver une solution durable à la question de promotion de la bonne gouvernance et de lutter efficacement contre la corruption et les infractions assimilées en Côte d’Ivoire.

 

A. N

x