Comment ne plus jamais commettre d’impairs dans vos mails et vos textes sur Internet ?

Technologie

Ou pourquoi tout le monde devrait investir dans un logiciel d’aide à la rédaction.

Quand il s’agit de rédiger un texte en ligne, qu’il s’agisse d’un email, d’un rapport de stage, d’une lettre de candidature ou simplement d’un WhatsApp envoyé à une connaissance, beaucoup ont pris l’habitude de se référer à un simple correcteur pour vérifier d’éventuels fautes d’orthographes. Parfois, on se contente même de taper le mot qui nous fait hésiter sur notre navigateur pour vérifier qu’on l’ait correctement écrit. C’est déjà un bon début. Mais saviez-vous qu’il existe des logiciels qui permettent d’aller bien au-delà de la simple correction orthographique ?

Antidote

Parmi elles, Antidote est la plus célèbre et sans doute la plus efficace en Belgique. Le logiciel privilégié par les enseignants, les élèves et les étudiants a déjà sauvé la vie de pas mal de traducteurs, interprètes, juristes, marketeurs ou encore auteurs et journalistes. Ici, on ne parle pas seulement de correcteur orthographique, mais d’un véritable logiciel d’aide à la rédaction. Ce qui inclut un panel d’une richesse incroyable d’aide à l’écriture.

On écrit donc sans faute, mais surtout on écrit mieux. On apprend un nouveau vocabulaire, on trouve le terme qui correspond à l’idée exacte que l’on veut exprimer, on enrichit son vocabulaire et on évite les erreurs courantes. Ainsi, on devient un peu un pro de la langue française, et ça peut devenir particulièrement agréable quand il s’agit de s’exprimer en public ou d’envoyer des textos enflammés à votre moitié (pourquoi pas). Bref, on brille en société.

Mais comme tout cela reste encore très abstrait, on vous cite les trois grands « game-changers » qui devraient vous convaincre d’investir dans Antidote :

1. Le dictionnaire des cooccurrences

Sans surprise, c’est l’outil préféré des journalistes. Pour éviter d’utiliser toujours les mêmes tournures bateaux et trouver le mot qui se marie le mieux avec un verbe ou un adjectif, il y a le dictionnaire des occurrences. Par exemple, si vous voulez savoir avec quel terme allier le mot « héroïsme », il vous suffit de le taper pour obtenir les occurrences « héroïsme muet », « héroïsme spectaculaire », « héroïsme quotidien » ou encore « discret », « surhumain »… Quant aux verbes privilégiés, on trouvera « faire preuve d’un », « célébrer », « déployer », « manifester » ou encore « être incapable d’ ». Bref, on change des tournures toutes faites pour faire preuve d’originalité ou de plus de poésie tout simplement.

2. Les répétitions de mots

C’est l’erreur la plus courante que l’on commet presque tous mais que l’on distingue pourtant le moins dans une texte. Antidote compte automatiquement les répétitions d’un terme dans votre texte et vous alerte tout en vous proposant des alternatives grâce à des synonymes dans une fenêtre de correction qui s’affiche directement. Ultra facile.

3. La découverte de nouveaux mots

Vous êtes curieux d’enrichir votre vocabulaire ou votre culture générale ? Plus besoin d’ouvrir des tas de bouquins, Antidote propose une astuce pour dénicher des mots nouveaux selon chaque thème : mots fréquents, mots rares, pays, villes, personnes, sites du Patrimoine mondial, n’importe quoi… Il vous suffit de cliquer sur le logo chapeau dans la barre d’outils pour qu’Antidote sorte les définitions d’un mot trouvé aléatoirement au sein de son immense nomenclature.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur antidote.info

x