Comment la technologie révolutionne le secteur brassicole ?

L’industrie brassicole est en pleine révolution technologique, et les technique de brassage de nos bières préférées sont en train de changer.

Les bières artisanales révolutionnent l’industrie brassicole et envahissent le monde. Cependant, alors que le choix et la diversité des consommateurs augmentent, les problèmes auxquels sont confrontés les brasseurs augmentent également. Les fabricants doivent gérer une coopération complexe avec les fournisseurs, l’exécution des commandes et les exigences locales et internationales tout en contrôlant étroitement les coûts. Cette industrie très conventionnelle et bien établie est en train d’être transformée par l’utilisation de solutions technologiques.

La réalité de la “smart manufacturing” est révolutionnaire. Aujourd’hui, l’industrie de la bière se développe à un rythme rapide en raison de l’Internet des objets (IoT). De réactives, les entreprises deviennent désormais proactives. Les performances de la production ont été considérablement améliorées par ces technologies. L’IoT et l’IA (intelligence artificielle) sont adoptés par les brasseries pour accroître l’automatisation de leurs opérations de production. On appelle cela l’IoB (Internet of Beer) !

L’impact de l’IoT dans le processus de brassage

Pour commencer, le brassage de la bière est également une science assez précise, surtout de nos jours. Pendant le processus de fermentation, la levure “mange” le sucre et le transforme en alcool, ce qui réduit la densité de la bière. Le brassage peut prendre de quelques jours à quelques semaines, et les variations de température affectent la saveur de la bière. La technologie est donc d’une grande aide et un excellent outil afin d’effectuer un contrôle continu, et ainsi s’assurer d’une qualité constante de la bière.

Les outils numériques peuvent également accompagner les processus de production, en ayant un impact direct sur la gestion des coûts et la qualité des produits. Prenons l’exemple du houblon : un ingrédient volatile qui doit être incorporé dans le processus de brassage dans les 12 heures suivant sa récolte. Les capteurs compatibles avec l’IoT peuvent garantir qu’ils sont incorporés dans des conditions optimales. Ces capteurs peuvent recueillir des données sur la température et l’humidité du houblon, utiliser le GPS pour suivre l’emplacement d’une cargaison et indiquer précisément quand elle arrivera à la brasserie.

Les solutions d’IoT et d’apprentissage automatique, mariées à l’analyse de la big data, permettent également une maintenance prédictive des équipements. Les brasseurs ont ainsi un meilleur contrôle sur le processus de fabrication, ce qui permet de réduire les temps d’arrêt et les coûts et, là encore, de garantir une méthode de fabrication de la bière plus cohérente.

Des logiciels développés sur-mesure

Normalement, les grands groupes industriels de la bière utilisent des logiciels propriétaires, tandis que les brasseries de taille moyenne ou petite s’appuient sur des logiciels commerciaux ou même sur des logiciels gratuits/open source utilisés au niveau du brassage à domicile.

Un exemple très connu dans le milieu brassicole est Orchestra Cloud, une solution complète comprenant des modules dédiés à la gestion de la planification des activités, de l’inventaire, de la production, des achats et des ventes, de la comptabilité, du contrôle de la qualité, des rapports et du tableau de bord pour chaque étape, le tout en temps réel.

Ekos, comme ses frères et sœurs, calcule automatiquement les coûts de production, tout en enregistrant en permanence les données relatives aux registres de brassage, de fermentation et de conditionnement pour la production de bière et la maintenance des équipements correspondants.

Brewplanner se concentre plutôt sur la coordination des tâches et l’effet spécifique d’une action sur d’autres domaines afin de comprendre les limites et les capacités de la brasserie et d’appliquer une correction en temps réel.

VicinityBrew se dit spécialisé, par rapport à d’autres logiciels dans les productions en plusieurs étapes puisque, selon le producteur, la plupart des systèmes ne sont pas capables de le faire. Le logiciel peut gérer des cycles de production interdépendants et générer des rapports spécifiques pour chaque étape. Il est intéressant de noter qu’il offre des outils dédiés au “brassage à façon”, utiles pour gérer les lots réalisés pour les entreprises de bière.

La technologie au service du marketing

L’étape la moins exploitée de l’IoB (Internet of Beers), et l’une des plus innovantes, concerne probablement l’analyse du comportement et des réactions des consommateurs. Savoir quand, comment et dans quelle mesure votre produit est consommé et apprécié est une information précieuse et un outil très puissant pour toute entreprise. Geeksme (une société espagnole), par exemple, travaille sur un dispositif IoT qui, entre autres, permettra aux brasseurs de “sensoriser” les robinets à bière et les ouvre-bouteilles afin d’en extraire des informations sur la consommation de leurs clients. Il existe différents types de technologies IoB qui commencent à se répandre dans le monde dans cette direction.

Une autre solution intéressante est représentée par l’application et le matériel “Simple Beer Service“. L’idée développée par le programme Startup d’Amazon Web Services est d’utiliser un Raspberry Pi avec un kegerator (système de bière à la pression) pour mesurer le moment où la bière est versée, puis de poster les données sur Amazon API Gateway et sur une page web dédiée via un tableau de bord. Ce système open source peut être tout à fait être mis à l’échelle et utilisé dans un pub. Il démontre à quel point ce type de technologie et de services peut être informatif et abordable.

Conclusion

La tendance à laquelle le secteur de la bière sera confronté à l’avenir sera une augmentation très rapide de l’utilisation des systèmes IoB pour améliorer l’efficacité, la productivité, la qualité et la sécurité. Cela se fera par le biais d’un suivi en temps réel et d’une prise de décision basée sur les données.

Le prix d’accès aux dispositifs et aux applications IoB est appelé à baisser considérablement, tandis que leur diversification sur le marché va s’accroître. Cela conduira à une mise en œuvre massive à tous les niveaux de production, favorisant économiquement les entreprises compétentes qui mettront en œuvre des solutions correctement dimensionnées à l’avance.

x