Classe prépa scientifique : laquelle choisir ?

Quelles différences entre MPSI, PCSI, MP2I ou autre BCPST ? Les classes préparatoires scientifiques sont ouvertes à une grande diversité de profils parmi les bacheliers et ne préparent pas toutes aux mêmes écoles. L’Etudiant fait le point.

Les classes préparatoires scientifiques préparent les étudiants aux concours d’entrée en écoles d’ingénieurs, aux ENS (écoles normales supérieures) ou aux écoles nationales vétérinaires.

Accessibles sur Parcoursup, ces formations sélectives nécessitent un dossier scolaire solide (bulletins de première et de terminale, notes du bac, appréciations des professeurs). Pendant deux années d’études, au sein d’un lycée, les élèves étudient différentes disciplines scientifiques.

Un socle scientifique solide

Au total, huit types de classes préparatoires scientifiques sont accessibles en première année. Elles mènent à une nouvelle filière en deuxième année.

Quelle que soit la filière choisie, il y aura un socle scientifique solide. C’est la coloration (plus de mathématiques, plus de chimie…) qui va faire la différence”, précise Clara Schattner, professeure au lycée Dorian, à Paris (75), qui conseille de “se laisser guider par ses goûts en terminale”.

Pour identifier cette coloration, il faut se fier aux acronymes. Dans BCPST, PTSI ou MP2I, chaque lettre représente une matière enseignée dans la classe prépa : B pour biologie, M pour maths, P pour physique, C pour chimie, SI pour sciences de l’ingénieur, I pour informatique, T pour technologie, etc.

Renseignez-vous également sur le volume horaire des matières et sur la part d’enseignement pratiques et théoriques. Par exemple, les filières MPSI et MP2I accordent une grande place à l’abstraction : il faudra raisonner sur des propriétés et des interactions entre des objets qui n’existent pas dans le monde réel. À l’inverse, les filières PCSI et PTSI gardent une place plus importante dans l’emploi du temps aux travaux pratiques et aux expérimentations.

Lire aussi

Quelles sont les classes préparatoires scientifiques ?

Six filières sont orientées vers les domaines des mathématiques, de la physique et de la chimie :

La prépa MPSI

La prépa MPSI (mathématiques-physiques et sciences de l’ingénieur) propose un enseignement orienté vers les mathématiques et la physique.

Elle débouche sur deux voies de prépa différentes :

Le choix des options au second semestre prépare votre orientation en deuxième année. L’option SII (sciences industrielles de l’ingénieur) renforcée mène à la prépa PSI. L’option informatique conduit aussi bien à la prépa MP que la prépa PSI.

La prépa PCSI

La prépa PCSI (physique-chimie et sciences de l’ingénieur) accorde une importance toute particulière à la physique et à la chimie.

Elle débouche sur deux voies de prépa différentes :

Le choix des options au second semestre prépare votre orientation en deuxième année. L’option chimie mène à la prépa PC tandis que l’option sciences de l’ingénieur conduit à la prépa PSI.

La prépa PTSI

La prépa PTSI (physique-technologie et sciences de l’ingénieur) est tournée vers les sciences de l’ingénieur et la technologie industrielle.

Elle débouche sur deux voies de prépa différentes :

Une grande majorité des étudiants se dirigent en prépa PT. Il est demandé de suivre un renforcement d’une heure en mathématiques au second semestre pour une orientation en prépa PSI.

La prépa MP2I

La prépa MP2I (mathématiques, physique, informatique et ingénierie) est destinée aux étudiants intéressés par les mathématiques et l’informatique.

Elle débouche sur trois voies de prépa différentes :

  • la prépa MPI (mathématiques, physique et informatique)
  • la prépa MP (mathématiques et physique)
  • la prépa PSI (physique et sciences de l’ingénieur)

Le choix des options au second semestre prépare votre orientation en deuxième année. L’option informatique mène à la prépa MPI tandis que l’option sciences de l’ingénieur conduit aussi bien à la prépa MP que la prépa PSI.

La prépa TSI

La prépa TSI (technologie et sciences de l’ingénieur) propose un enseignement orienté vers les mathématiques, la physique-chimie et les sciences industrielles. Elle débouche sur la deuxième année de prépa TSI.

La prépa TPC

La prépa TPC (technologie, physique et chimie) accorde une importance toute particulière aux mathématiques, à la physique et à la chimie. Elle débouche sur la deuxième année de prépa TPC.

Deux filières sont spécialisées dans les sciences du vivant :

La prépa BCPST

La prépa BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la vie et de la Terre) offre un excellente équilibre entre les mathématiques, la physique-chimie et la biologie. Elle débouche sur la deuxième année de prépa BCPST.

La prépa TB

La prépa TB (technologie et biologie) inclut aussi bien les mathématiques, que la physique-chimie, la biologie et les biotechnologies. Elle débouche sur la deuxième année de prépa TB.

Lire aussi

Une diversité de profils en CPGE scientifique

La sélection en classe préparatoire scientifique repose en partie sur vos choix faits auparavant, comme les spécialités présentées au bac général. Il est donc conseillé de faire un choix cohérent en fonction de votre parcours au lycée. Renseignez-vous sur les spécialités les plus recommandées.

Les classes préparatoires scientifiques TSI, TPC et TB accueillent uniquement des bacheliers technologiques.

Lire aussi

Quelle classe prépa choisir pour rejoindre une école d’ingénieurs ?

Chaque année, un grand nombre de lycéens hésitent entre les prépas MPSI et PCSI. “C’est le choix le plus courant, mais il est important de dédramatiser. Les programmes de ces deux filières sont en grande majorité identiques et l’accès aux écoles d’ingénieurs est le même”, rassure Simon Billouet, professeur au lycée Champollion, à Grenoble (38).

En effet, une grande majorité des écoles d’ingénieurs accueillent des profils de plus en plus diversifiés et recrutent sur l’ensemble des filières des prépas scientifiques. On retrouve néanmoins quelques exceptions comme les écoles d’agronomie et agroalimentaire qui vont essentiellement sélectionner des étudiants issus de la filière BCPST.