Cheikh Oumar Anne : «de 2012 à 2022, plus de 10 milliards de F Cfa sont investis dans le système éducatif pour la promotion de l’éducation des filles»

Désormais, c’est devenu une date importante dans l’agenda du système éducatif. Le ministre de l’Education nationale, Cheikh Oumar Anne a célébré, ce vendredi 11 novembre, la Journée nationale de l’Education des Filles. Une cérémonie au cours de laquelle, le ministre est revenu sur les efforts consentis par le gouvernement depuis 2012 pour la promotion de l’éducation des filles. «Fortement Engagé depuis 2012 pour l’effectivité du droit à l’éducation de tous les enfants, le Chef de l’Etat Son Excellence Monsieur Macky Sall est solennellement reconnu comme un des champions mondiaux de la Campagne des Nations unies pour les Droits des femmes et des filles», a fait savoir le maire de Ndioum.

Le ministre de l’Education nationale a rappelé également que l’une des onze décisions issues du Conseil présidentiel sur les conclusions des Assises de l’Education et de la Formation concerne l’inclusion des filles et autres enfants à besoins éducatifs particuliers. «Dans la même dynamique, de 2012 à 2022, plus de 10 milliards de F Cfa sont investis dans le système éducatif pour la promotion de l’éducation des filles», se félicite-t-il. D’après le successeur de Mamadou Talla, «ces efforts réguliers du gouvernement ont eu comme principaux résultats un indice de parité en faveur des filles du préscolaire au secondaire, un classement dans les premières places des filles au Concours général sénégalais et à l’accès au Lycée scientifique d’excellence de Diourbel».

Le ministre Cheikh Oumar Anne, a, lors de cette rencontre, lancé un appel aux parents d’élèves ainsi qu’aux enseignants pour qu’ils accompagnent ces filles dans leur cursus scolaire. «Ces résultats importants méritent d’être consolidés et renforcés. À ce titre, je lance un appel à tous les actrices et acteurs du système éducatif pour une mobilisation forte afin de leur offrir un environnement favorable à leur maintien et à leur réussite», a conclu ‘’le Thierno de Ndioum’’.

Actusen.sn