Chaussure de la discorde, la ballerine met la planète mode à ses pieds

L’avènement de la sneaker n’a pas aidé la ballerine à s’imposer dans le cœur des modeuses les plus averties. Au contraire, les baskets ont bonnement et simplement éclipsé les iconiques chaussures de danse, pourtant autrefois jugées aussi pratiques que confortables et esthétiques. Jugées ringardes par beaucoup, adorées par quelques-uns, les ballerines semblent aujourd’hui mettre tout le monde d’accord, à commencer par les icônes de mode, pourtant parmi les premières à les avoir chassées de leur garde-robe. Il faut dire que les ballerines, qui se caractérisent à l’origine par une semelle plate ou dotée d’un petit talon, un bout rond et éventuellement une bride, incarnent la quintessence de la simplicité et du basique, l’une des tendances fortes de ce début d’année.

Véritables incubateurs de tendances, les réseaux sociaux ne sont pas étrangers au retour de la ballerine et en seraient même directement à l’origine. Dès le début de l’année 2022, l’esthétique de la danseuse étoile s’est attirée les faveurs des plus jeunes générations, qui l’ont propulsée au rang d’incontournable mode (et beauté) à travers la tendance balletcore.

Un phénomène qui, au lieu de s’essouffler comme nombre de micro-tendances nées sur les réseaux sociaux, s’est amplifié au fil des mois au point de propulser les fameuses ballerines sur le devant de la scène. Cela n’a pas fait le bonheur des it-girls et autres influenceuses, bien décidées à ne pas céder le moindre espace au cultissime chausson de danse, trop ringard. Dans un premier temps, en tout cas. Mais elles-mêmes ont fléchi sous le poids des vues, contribuant désormais à faire de la ballerine l’une des tendances phares de l’année.