Charles Consigny : “La presse est d’une servilité extraordinaire avec le président de la République”

Charles Consigny :

Charles Consigny : “La presse est d’une servilité extraordinaire avec le président de la République” – RMC Story

Le pilier des “Grandes gueules” sur RMC a réagi ce matin au déjeuner secret des journalistes avec Emmanuel Macron à l’Elysée.

L’analyse de l’avocat. Ce matin, dans “Les Grandes gueules” de RMC et RMC Story, Alain Marschall et Olivier Truchot sont revenus avec leurs chroniqueurs du jour, sur le déjeuner secret de journalistes à l’Elysée avec Emmanuel Macron, qui fait polémique depuis plusieurs jours. Pour en parler, Guillaume Tabard, éditorialiste au “Figaro” et invité de ce fameux repas, est notamment intervenu par téléphone dans l’émission.

“Les journalistes sont flattés d’être à l’Elysée”

Après avoir laissé l’éditorialiste du quotidien détenu par Dassault se défendre, Charles Consigny, pensionnaire des “Grandes gueules”, a pris la parole : “Moi, je n’ai rien contre ces déjeuners en off. Mais je pense quand même qu’ils amenuisent la capacité de critique. Malgré tout, les journalistes sont flattés d’être à l’Elysée. Je sais même qu’un certain nombre d’entre eux communiquent directement sur Telegram avec le président de la République. Ils sont extrêmement flattés d’être dans ce canal direct avec le président“.

Pour le proche de Valérie Pécresse, ces journalistes ne vont “plus dire la même chose une fois qu’ils sont à l’antenne ou qu’ils écrivent“. “On peut choisir ou pas d’y participer. On peut choisir d’ailleurs d’être dur quand même avec le président ou un ministre, après avoir déjeuné avec lui. Mais j’observe, par comparaison avec ce qu’il se fait aux Etats-Unis, la presse française est d’une servilité extraordinaire avec le président de la…

Lire la suite

À lire aussi

Manon (“N’oubliez pas les paroles”) intègre le top 5 des meilleurs maestros : “Ça me paraissait inaccessible”
Audiences Netflix : Le carton inattendu des “Combattantes” (TF1) partout dans le monde
Didier Bourdon bientôt dans une nouvelle fiction de TF1